• Sony 10-18mm f/4 constant pour hybrides APS-C

    Sony-10-18mm


    Le grand-angle Sony SEL 10-18mm f/4  constant pour les hybrides Sony à capteurs APS-C est un équivalent 15-27mm full frame. On apprécie la stabilisation même si c’est un grand angle.

    Pour une optique fournissant un large champ de vision, il est incroyablement léger, puisqu’il pèse seulement 225 grammes. L’autofocus est raisonnablement rapide , mais parfois il peut prendre un peu de temps avec des sujets de faible contraste, ou dans des conditions de faible éclairage.

    La bague mise au point manuelle est un plaisir à utiliser. La distance de mise au point minimale est de 25 cm à partir du plan du capteur, ce qui est idéal pour la prise de vue dans des environnements claustrophobes, ou pour tirer le meilleur parti de la perspective déformée des objectifs grand angle permettent la prise de vue à proximité de votre sujet.

    Le diamètre de filtre est de 62mm et l’anneau ne tourne pas, ce qui rend l’objectif idéal pour une utilisation avec des filtres gradués et polarisants. Le pare soleil en forme de pétale est fourni en standard, et se fixe à l’objectif via un raccord à baïonnette.

    La stabilisation d’image optique, rare sur une optique grand angle, permet un peu plus de marge de manœuvre pour la prise de vue à des vitesses d’obturation lentes. Typiquement, des images nettes sont possibles avec des vitesses d’obturation aussi basses qu’une demie – seconde environ à 10mm, et un quart de seconde à 18mm. Intéressant pour les images en filé.


    Performances

    A 10mm, la netteté dans le centre du cadre est déjà excellente à f/4, bien que les bords du cadre soient un peu décevants par comparaison, un peu en deçà de bons niveaux. Une ouverture à f/5.6 se traduit par une grande amélioration de la netteté sur tout le cadre, ce qui entraîne une netteté exceptionnelle dans le centre de l’image et proche de l‘excellente vers les bords.

    A 14mm la performance à pleine ouverture à f/4 n’est pas excellente, il faudra fermer jusqu’à f/8 pour une grande amélioration de la performance avec une netteté exceptionnelle dans le centre et très bonne vers les bords du cadre. L’objectif fonctionne  de façon très similaire à 18mm.

    Il faudra donc éviter de travailler à f/4 avec cet objectif. Si c’est pénalisant avec un téléobjectif ça ne l’est que peu avec un ultra grand angle dont on désire la plupart du temps la plus grande profondeur de champ possible. Pour les paysages et photos de monuments on utilise le plus souvent une ouverture entre f/5.6 et f/8 avec un capteur APS-C et c’est là que le 10-18mm est le plus performant en offrant un super piqué.

    Les aberrations chromatiques sont assez bien contrôlées et peuvent être corrigées en interne si ce mode est sélectionné dans les menus.

    Le vignetage vers les angles du cadre est assez prononcé comme vous pouvez vous y attendre avec un tel objectif grand angle. À F/4 et 10 mm il est assez prononcé aux coins du cadre, il s’atténue en fermant le diaphragme mais reste légèrement visible même à f/11. Comme pour les aberrations il sera bon de sélectionner la correction du vignetage dans les menus de l’appareil.

    La distorsion est très bien contrôlée pour une optique de cette gamme avec seulement 0,298 % de distorsion présente à 10 mm et 0,219% de distorsion en coussinet présente à 18mm. La distorsion qui est uniforme devrait donc être relativement facile à corriger dans le logiciel de retouche d’image par la suite ou par le boitier.

    Le pare soleil fourni fait un bon travail de protection de la lumière parasite qui pourrait poser des problèmes. Même sans le pare soleil cet objectif est très résistant à au flare et conserve un bon contraste.


    Conclusion

    Un très bon objectif capable d’une netteté exceptionnelle même si on regrette les performance à f/4 entre 14mm et 18mm. On regrette aussi certains problèmes de mise au point avec précision en cas de faible contraste et dans des conditions de faible luminosité où dans ce cas il sera mieux d’utiliser la mise au point manuelle, ce qui n’est pas un souci pour ce type de focales ultra grand angle.


    Construction :

    10 éléménts en 8 groupes
    7 lamelles de diaphragme
    Distance minimale de mise au point : 25 cm
    Poids : 225 grammes


    Prix moyen : environ 700 €



     Leave a reply