• Petit tour dans le Pas de Calais

    En route pour le cap Blanc-Nez


    vallon


    Sony a6000 et 18-200mm en mode priorité ouverture réglée sur f/9 à 100 iso, vitesse 1/500ème de seconde, focale 24mm.

    Au mois de juin j’avais fui le temps d’automne pour aller en Dordogne et dans le lot trouver le soleil, cette fois c’est la canicule que j’ai fui pour trois jours en montant dans le nord, petite escapade dans le Pas de Calais et plus exactement aux cap Blanc-Nez et Cap gris-Nez.

    Le cap Blanc-Nez est un cap situé à Escalles, à 10 km de la ville de Calais et environ 20 km de Boulogne-sur-Mer. Il est constitué de falaises escarpées, constituées de craie et de marne. Ces falaises s’élèvent jusqu’à 134 m de haut (151 m selon le Conservatoire du littoral) au-dessus d’un estran rocheux.


    cap_blanc_nez


    Olympus EM-5 II et objectif 14-150mm, en mode priorité ouverture réglée sur F/8 à 200 iso, vitesse 1/1250ème de seconde, focale 47mm.

    Il porte bien son nom vu sa couleur. A marrée basse la plage est immense !

    Il faut cependant faire attention car à marée haute la mer vient frappée les falaises et certaines personnes se retrouvent coincées contre la falaise.


    cap_blanc_nez


    Olympus et objectif 14-150mm, en mode priorité ouverture réglée sur F/8 à 200 iso, vitesse 1/500ème de seconde, focale 20mm.

    Si j’ai quitté ma Beauce sous les 37 degrés, bien que je sois 350 kms plus haut, il ne fait finalement guère moins chaud ici ! Il est difficile de prendre des photos à cause des brumes de chaleur qui forment un assez épais voile atmosphérique. Il faut vraiment guetter pour y arriver.

    Lady ma jeune berger allemand qui découvre la mer pour la première fois n’est pas vraiment impressionnée et patauge dans l’eau, elle essaie d’attraper les vagues. Ma petite chienne Biscotte déteste l’eau mais il fait tellement chaud que je décide de la baigner tout de même en même temps que moi, histoire de nous rafraîchir un peu, mais dès qu’elle le peut elle refile sur la plage et boude. Instant de solitude ;-) :


    biscotte_solitude


    Pas vraiment ravie ma petite Biscotte ;-)

    Olympus et objectif 14-150mm en mode priorité ouverture réglée sur F/8 à 200 iso, vitesse 1/1000ème de seconde, focale 135mm.

    J’arrive à prendre quelques photos sympas dont ce coucher de soleil :


    coucher_soleil_sur_la_mer


    Sony a6000 avec le 18-200mm première version en mode priorité ouverture réglée sur F/5.6 à 100 iso, vitesse 1/320ème de seconde, 100 iso, focale 31mm.

    La campagne touche pratiquement la mer, je saisis ces rouleaux qui viennent d’être moissonnés :


    rouleaux de foin


    Sony RX100 II en mode priorité ouverture réglée sur F/5.6 à 160 iso, vitesse 1/800ème de seconde.

    J’avais dormi dans le charmant hameau tout proche nommé… « Le tap-cul », si, si c’est vrai, la preuve :


    le_tape_cul


    Sony RX100 II en mode priorité ouverture réglée sur F/5.6 à 160 iso, vitesse 1/400ème de seconde

    De la route qui mène du tap-cul au cap Blanc-Nez je prends cette photo à un moment où le voile atmosphérique n’est pas trop important, je n’ai pas pu post-traiter les couleurs comme je le voulais alors je vous la livre telle quelle :


    cap_blanc_nez


    Sony RX100 II en mode priorité ouverture réglée sur F/4 à 160 iso, vitesse 1/100ème de seconde.

    A son sommet se trouve un monument en forme d’obélisque le monument de la Dover Patrol que l’on voit mieux ici :


    Monument_de_la_Dover_Patrol


    Ce dernier, mémorial dédié à la patrouille de Douvres, symbolise le sacrifice des soldats français et britanniques qui ont défendu les eaux du pas de Calais, hautement stratégiques, au cours de la Première Guerre mondiale.

    Sony RX100 II en mode priorité ouverture réglée sur F/6.3 à 160 iso, vitesse 1/800ème de seconde, focale 21.8mm.

    Un second coucher de soleil en attendant la suite ;-)


    coucher_soleil


    Sony a6000 et 18-200mm en mode priorité ouverture réglée sur f/5.6 à 100 iso, vitesse 1/250ème de seconde, compensation d’exposition moins 1/3 IL.

    Je n’ai pas beaucoup bougé, le cap Gris-Nez ne m’a pas séduite, le lendemain j’ai fait un petit tour sur la plage de Sangatte, c’était amusant de voir les kit-surfer avec les bateaux qui passaient au loin :


    sangatte


    Sony a6000 et 18-200mm en mode priorité ouverture réglée sur f/9 à 100 iso, vitesse 1/320ème de seconde, focale 18mm.

    C’était une photo en panoramique mais en si petit ça ne donne pas grand chose alors j’en ai pris une partie pour l’affichage sur le blog.

    Une autre photo prise à la tombée du jour où l’on voit à gauche le cap Gris-Nez, il y a plusieurs sites d’observation sur le cap Gris-Nez mais pas grand chose à voir à par la mer que l’on voit aussi bien du cap Blanc-Nez. J’ai aimé ce pêcheur qui est venu s’installer alors que j’observais un coucher de soleil qui ce soir là n’a pas valu d’en prendre une image.


    pecheur


    Sony a6000 et 18-200mm en mode priorité ouverture réglée sur f/6.3 à 500 iso, vitesse 1/320ème de seconde, focale 200mm.

    Je ne suis pas entièrement satisfaite de cette image, il y a de l’idée mais il manque quelque chose (je m’autocritique facilement ;-) ). J’aurai peut-être du supprimer carrément le ciel pour mettre le pêcheur plus en valeur.


    15 responses to “Petit tour dans le Pas de Calais”


    • pepite

      Même si ce n’était que pour trois jours ça fait du bien de bouger un peu :-)


    • CRISTOL

      bonjour, pepite !
      Sympa ton reportage. Je connais bien cette région, car mon grand-père paternel habitait Boulogne, et j’y ai passé une grande partie de mes vacances quand j’étais jeune.(j’ai même appris à conduire dans l’arrière pays…)
      Effectivement, ce n’est pas un climat tropical, mais il peut y faire très très chaud. Nausicaa, à Boulogne, est à visiter…
      Tu parles de la Beauce, je vais te parler de la Brie, où je viens d’aller au Mariage de ma filleule, le WE dernier, en pleine Brie (excellent Brie de Meaux ou de Melun…)
      Comme la mariée était jolie comme un cœur, et le marié bien sympathique, je me suis régalé en faisant des photos… J’avais amené le Pana. G6 avec le 14-42, pour l’obturateur électronique, parfaitement silencieux pendant la messe, et un D70000 d’occasion (que je viens d’acheter, pour remplacer le D70, qui vient de rendre l’âme) et tant qu’à faire, j’ai également acheté le Sigma 2.8-4 C), mais que j’ai décider de ne pas emmener, car j’aime beaucoup le 18/200 qui n’a pas quitté le boitier…et qui, en fait suffit à mon bonheur de photographe (très) amateur…


    • pepite

      Bonsoir Cristol :-)

      Je ne pourrai pas aller à Nausicaa cette fois, je suis déjà rentrée.
      Pour la suite des photos il faudra attendre un peu, j’ai un souci avec mon disque dur externe sur lequel sont les photos de cette excursion.

      Un 18-200mm c’est toujours bien pratique en voyage ;-)


    • Daniel

      Hello Pépite,

      Cette année, canicule du Nord au Sud, donc peu de choix pour la fraîcheur si ce n’est la Bretagne mais encore !
      Jolies photos d’un coin que je ne connais pas mais par contre celles de la ballade en vallée de la Dordogne nous ont donné envie. Nous allons nous aussi découvrir le Lot ainsi que la basse Corrèze dans une huitaine. Nous espérons le beau temps mais pas la chaleur et à nous les beaux paysages.
      Toujours plaisant ton blog, merci de nous le faire partager.
      Cordialement.


    • pepite

      Merci Daniel pour ce mot chaleureux qui fait plaisir.

      Tu vas te régaler pendant tes vacances, il y a vraiment de très très beaux coins dans toute cette région et aux alentours, j’espère que vous n’aurez pas trop chaud. J’y retournerai car j’ai encore plein de choses à voir ou à revoir dans le sud ouest et aussi dans l’Aveyron. Tu as raison de partir hors saison, tu vas éviter la foule.


    • Corbes

      J’aime beaucoup la 1 et la 6, très graphiques, et aussi la 2 qui donne une ambiance très curieuse, assez extraordinaire.

      Le reste est chouette aussi, mais, pour moi, ces 3 là sortent du lot.

      Encore bravo pour ce petit reportage, bien construit, comme d’hab !!! :-)


    • pepite

      Je suis d’accord avec toi :-)
      J’aime aussi celle de Biscotte et le coucher de soleil de la 10. Ma préférence est pour le champ moissonné.

      Le plus dur a été de prendre les photos en tenant l’appareil d’une main et ma chienne berger allemand de l’autre main qui évidemment avait tendance à tirer sur la laisse au moment du déclenchement, la patience n’étant pas son fort.


    • pepite

      Je vous ai ajouté une photo en fin d’article et les exifs pour toutes les photos.


    • Corbes

      Il manque effectivement quelque chose dans la dernière photo : le pêcheur est bien placé au point fort et la masse estompée du cap est d’un bel effet, mais la partie droite de l’image est vide, tous les détails sont concentrés dans la partie gauche, d’où le déséquilibre ressenti. Il aurait fallu un vol de mouettes dans le ciel à gauche, mais ces fichues bestioles ne sont jamais là quand on en a besoin !

      ;-)


    • pepite

      J’ai fait exprès de placer le pêcheur sur un point de force et de lui laisser de l’espace devant le regard pour augmenter la sensation d’espace devant lui. J’ai aussi placé la ligne d’horizon sur une des lignes des tiers. Pour le vol de mouettes dans le ciel je pense que tu voulais plutôt dire « à droite » plutôt qu’à gauche ;-) En haut à droite au dessus de la mer c’est vrai qu’elles auraient créer un ligne diagonale avec le pêcheur qui aurait emmenée le lecteur vers la profondeur de la mer mais elles n’étaient pas là ;-)


    • Corbes

      Oui, à droite, bien sûr, je me trompe toujours…

      Il faudrait, comme l’ami Michel, avoir des vols de mouettes en réserve ! Un petit coup de Photoshop et hop, elles sont dans le ciel !

    • Bravo , très joli reportage Pepite , une préférence pour le graphisme et le plan du champs ,une très jolie photo
      Amities


    • pepite

      On préfère donc la même :-)


    • Emmanuel

      Je vois que l’on est nombreux à préférer la 6 avec son graphisme et son ambiance.
      J’apprécie beaucoup aussi la 10 et la 1
      Pour le pêcheur face à l’immensité de l’océan, l’absence de mouettes ne me gêne pas. Au contraire j’aime ce silence qui accompagne cette photo.
      Merci Pépite pour toute cette poésie photographique et ce sympa reportage de vacances.

      Biscotte me fait sourire :-)


    • pepite

      Merci Emmanuel :-)

      Je suis d’accord avec tes choix et il y en a toujours qui sont meilleures que d’autres dans un reportage. J’aime bien aussi la photo de Biscotte, j’ai fait des tirages des meilleures et de Biscotte aussi, je la trouve trop mignonne en train de bouder toute seule sur son bout de plage.


     Leave a reply