• La folie des pixels, Sony 101 millions de pixels

    capteur_101mpxls_2016


    Ceci est la photo du nouveau capteur Sony.

    Sony a conquis le monde du format moyen avec son nouveau capteur moyen au format CMOS. Le plus grand capteur est un nouveau capteur 54 x 40mm de 101 mégapixels qui est aussi un appelé à être un véritable Full Frame Moyen format. Contrairement à celui utilisé par le Hasselblad X1D et Fuji GFX qui utilisent un capteur plus petit de 44 x 33mm.

    Le nouveau capteur Sony a une surface 2.5 plus grande qu’un capteur Full Frame 24 x 36. Et la question est … y a-t-il vraiment une différence ?

    Eh bien à la fois Dpreview et Imaging Resource ont affiché un premier examen du Phase One IQ3 retour avec le capteur Sony 101MP. Et voilà ce qu’ils disent :


    Dpreview écrit que la performance est « sensationnelle » :

    La quantité de détails qu’il peut capturer est étonnante, mais ce que j’apprécié le plus est la qualité 3D que tant de pixels dédiés à une transition tonale peut créer.

    Un des plus grands éléments est la plage dynamique ce qui permet des ombres plus profondes et des hautes lumières plus brillantes à enregistrer dans un cadre unique et rendues visibles (via tonemapping) dans le logiciel Capture One.

    La nécessité d’un filtre à densité neutre graduée avec cet appareil est considérablement réduit, et il est en fait assez difficile d’obtenir une mauvaise exposition.


    Imaging Resource écrit : « la performance est « magnifique »:

    Cet appareil photo peut capturer des images incroyablement détaillées! Les images sont incroyables.

    Je suis en mesure de récupérer des tonnes de détails dans les hautes lumières, si jamais je me suis retrouvé avec des zones surexposées. À l’autre extrémité, je pouvais également travailler les ombres pour révéler beaucoup de détails sans introduire beaucoup de bruit perceptible.

    Il est intéressant de noter que les deux sites mentionnent que le tir à main levée est un défi principalement causé par le grand mouvement du miroir. Je veux voir sur le marché un appareil photo appareil hybride avec un tel capteur. Pourquoi ne le faites-vous pas Sony ? :)

    Je reprends la main, un hybride avec un tel capteur ? Pour qui ? Pour quoi ? et on perdrait l’avantage premier des hybrides lors de leurs sorties : la compacité !

    Bien sûr plus le capteur est grand plus il est possible d’obtenir des détails, mais que ferions-nous de plus de 100 millions de pixels, on ne tire pas tous les jours des affiches de 3 mètres sur 4 ! Alors pour 99,9% des photographes un tel capteur ne ferait que d’encombrer nos disques durs, sans compter la puissante de l’ordinateur qu’il faut pour traiter des images de cette taille !

    Alors si on peut saluer les performances de Sony et la qualité de ces ingénieurs, dans le monde réel où la plupart des personnes ne dépassent pas les tirages A3 voire A2 je ne vois aucun intérêt à ce capteur.

    Et dire que la plupart des gens ne font plus de tirages et où la plupart des photos finissent sur le web ou vus sur un téléviseur au maximum en taille 4K 4 096 × 1 716 soit 7 millions de pixels) c’est un peu une aberration.

    Ceci n’est bien sûr que mon avis mais cette course aux méga pixels fait un peu peur, des millions de pixels inutiles qui nous obligeront encore une fois à remplacer notre chaîne graphique à moins de ne plus vouloir suivre les progrès et y laisser des milliers d’euros.

    Si ça continue comme ça on va bientôt voir arriver un capteur 6 x 6 cm… de combien de millions de pixels ?


    6 responses to “La folie des pixels, Sony 101 millions de pixels”


    • pepite

      Je n’ose pas imaginer la taille d’un boitier hybride avec un tel capteur ! ;-)
      Il faudra embaucher un sherpa pour porter le matériel.

      Certaines rumeurs parlent d’un nouveau boîtier Sony de prochaine génération qui ferait un pas de géant. Il serait parait-il une énorme bombe dans l’industrie de l’imagerie et ne serait pas un A7III ou A7RIII. Mais ce ne sont que des rumeurs et la plupart sont fausses donc prudence.

      Quand on voit déjà le prix du merveilleux Sony A7R II qui est déjà du très très haut de gamme on ose même pas imaginer le prix de ces futurs appareils. Sony essayer de ne pas oublier la plupart des photographes et gardez une gamme au moins intermédiaire à ces super boitiers. Nos portefeuilles ne sont malheureusement pas extensibles pour 90% d’entre nous.

      Je suis très attachée aux boitiers Sony pour leurs qualités mais il ne faut pas pousser, je ne veux pas que mon blog devienne élitiste, je veux que chacun y trouve ce qu’il cherche et au prix qu’il peut mettre, mais en ce moment quelque soit les marques on a tendance à penser que si la photo c’était démocratisée ces dernières années on repart dans l’autre sens. Il n’est alors pas étonnant de voir les ventes de matériel photo baisser (dans toute les marques).

      A un moment je râlais contre les prix pratiqués par Olympus, et bizarrement c’est Olympus qui actuellement est le fabricant qui sort encore des appareils photos hybrides à des prix abordables (en plus de ses boîtiers haut de gamme). Son E-PL8 (capteur micro 4/3 de 16 millions de pixels) est disponible pour 559 € avec l’objectif 14-42 mm f/3,5-5,6 EZ Pancake.
      Fuji a fait aussi un effort et a sorti son X-A3 (capteur APS-C de 24 millions de pixels) à 649 € avec l’objectif XC 16-50 mm f/3,5-5,6 OIS II.

      Vous allez me dire que Chez Sony il reste encore les a5000 (capteur APS-C de 20 millions de pixels) à 389 € avec l’objectif mais il commence à vieillir (il a bientôt 3 ans mais ça reste une excellente affaire à ce prix !), il reste aussi l’a6000 (capteur APS-C de 24 millions de pixels) avec le 16-50mm, pour moins de 700 euros mais il été remplacé par l’a6300 (excellent mais à plus de 1300 euros avec le 16-50mm) et on ne sait pas combien de temps l’a6000 va encore rester au catalogue.


    • Corbes

      Bon, comme d’hab, je ne sais pas ou poster ce sujet. C’est là que ça me semble le plus pertinent pour cette info qui nous ramène des années-lumières en arrière : Kodak mise de nouveau sur l’analogique ! Remise sur le marché de l’Ektachrome 100 et sortie d’une caméra super 8 « hybride » (comprenez que la caméra filme bien sur pellicule argentique, mais qu’il y a une visée numérique), avec envoi du film à Kodak pour développement…(Ah, les doux moments de l’attente avant que ça revienne du labo…)

      Bon, je veux bien qu’il y ait eu une période ou le numérique était d’une si pauvre qualité qu’elle faisait regretter l’argentique, mais, à mon avis, ce temps est révolu. Les capteurs et les logiciels de traitement et de post-traitement d’image actuels ont conduit à une qualité que seul, peut-être, l’argentique très grand format pouvait égaler. Quand à la souplesse d’utilisation, n’en parlons pas, attendre quelques jours avant d’avoir le résultat exact des prises de vues parait vraiment hors d’âge.

      Kodak mise peut être sur un créneau étroit de professionnels de l’image pour son Ekta 100, mais pour le super 8, je m’interroge vraiment !!!


    • pepite

      Je suis totalement d’accord avec toi ! J’ai effectivement vu l’annonce.

      Je ne vois pas les gens retourner aux agrandisseurs, (j’ai toujours le mien dans le grenier) et les multiples bacs et produits nocifs même si c’était très amusant quand j’étais petite de squatter la salle de bains pour développer les films, pas plus que d’investir dans des scanners pour enregistrer les images sur l’ordinateur.

      Sans parler des possibilités qu’offre le numérique pour les photos en hautes sensibilités et tous les progrès qui ont été faits depuis.

      A mon avis cela intéressera seulement des personnes comme mon frère qui photographie toujours avec son Leica M3.
      A la limite juste pour remettre en route un vieil argentique de temps en temps auquel on tenait ou qui appartenait à nos parents, sinon à l’heure actuelle je ne vois pas un marché de masse pour la pellicule.


    • Corbes

      Et maintenant, on parle du retour du célèbre Kodachrome !!!

      En route pour le passé…(même s’il nous a donné beaucoup de plaisir à l’époque !)

      ——> dpreview_kodachrome


    • Corbes

      Ca y est ! Panasonic annonce le démarrage du développement industriel de son capteur organique. Il s’agira d’un modèle 8 K (36 Mpix). Le texte de présentation est diffusé par le site 43rumors.

      Les images prises avec (hélas présentées en tout petit format, mettent en évidence une dynamique d’image impressionnante. Ce type de capteur permet aussi de s’affranchir totalement de l’obturateur mécanique car il supprime l’effet de « rolling shutter » actuellement lié à l’utilisation d’obturateurs électroniques.

      Il semble que, dans un premier temps, ce capteur soit développé pour des applications de vidéo professionnelle et de surveillance.

      Nul doute, néanmoins, que nous le retrouverons un jour dans nos boîtiers. Quand, et à quel prix ? l’avenir le dira…

      Il s’agit néanmoins de la première innovation marquante dans le domaine des capteurs depuis de bien nombreuses années.


    • pepite

      Effectivement ça fait un bon moment que Panasonic avait parlé de ce capteur et on l’avait un peu oublié.


     Leave a reply