• L’hybride Sony a6300 et les hautes sensibilités

    Eglise_boissets_1250_iso


    Il commençait déjà à faire sombre quand j’ai traversé ce petit village. Le temps et la lumière ne se prêtaient pas à prendre de belles images mais j’en ai profité pour prendre quelques photos en hautes sensibilités.

    Sony a6300 en mode priorité ouverture réglée sur f/8 vitesse 1/60ème de seconde à 1 250 iso, objectif 18-200mm première version, à 18mm.

    Un crop de l’image :

    Eglise_boissets_crop_1250_iso


    Il y a un peu de bruit mais c’est infime.


    En face de l’église il y avait un lavoir, il y faisait très sombre mais l’a6300 s’en tire vraiment très bien :


    lavoir_4000iso


    Sony a6300 en mode priorité ouverture réglée sur f/9 vitesse 1/60ème de seconde à 4 000 iso ! Même objectif et même focale.

    A noter la dynamique malgré le contraste important.

    Un crop d’un coin alors que l’on dit que les coins sont toujours moins bons, le coin haut droit :


    lavoir_4000iso_crop


    C’est certes moins bon dans l’extrême haut mais les graffiti sont bien nets malgré la très haute sensibilité des 4 000 iso et je trouve le bruit très limité pour du 4 000 iso.

    Je n’ai fait aucun post-traitement du bruit, c’est tel que sorti du capteur.


    Autre sujet en intérieur, les grandes orgues de l’église d’Alençon.

    Sony a6300 en mode priorité ouverture réglée sur f/8 vitesse 1/60 à 2 000 iso, focale 29mm toujours avec le 18-200mm première version :


    Grandes orgues d'Alencon


    Détails sur les orgues issus de la même photo (crop) :


    orgues_alencon_crop


    Pas mal non pour du 2 000 iso ? ;-)

    Je note un très net progrès en hautes sensibilités par rapport à l’a6000.


    Et si on osait le 6 400 iso ?

    Image sans intérêt mais la verdure est souvent très dégradée dès que l’on monte en sensibilité, allez soyons fous, on essaie :


    sony a6300 à 6400_iso


    Au niveau des couleurs ça commence à avoir moins de pêche (même si c’est normal quand la luminosité baisse), mais on garde encore pas mal de détails :


    sony a6300 à 6400 iso crop


    Le crop 100% :

    6400_iso_crop_100%


    Ça se dégrade pour cette photo mais je pense qu’elle sera encore exploitable avec un peu de post-traitement.

    Sony a6300 en mode priorité ouverture réglée sur f/9 vitesse 1/60ème de seconde à 6 400 iso, focale 34mm (même objectif). On atteint quand même à mon avis les limites à 6400 iso si on veut en faire des tirages assez grands quand l’image manque de contraste, par contre au cours de spectacles je pense que ça doit relativement bien passer, de même dans des lieux un peu éclairés avec un peu plus de contraste. A noter que l’autofocus n’a pas patiné du tout malgré le manque de luminosité.

    Avec des objectifs à focales fixes de qualité on devrait avoir encore mieux (même si le 18-200mm première version se défend très bien, les objectifs à focale fixe sont toujours meilleurs).

    Remarque : Faites bien attention quand vous recevez votre Sony a6300, il n’est pas réglé sur « Extra-fine » pour la qualité d’image, par défaut ils le règlent sur « Fine » en sortie d’usine. Du coup comme je ne m’en étais pas aperçue au début la photo de l’orgue est prise en qualité « Fine », un petit tour dans les menus et hop « Extra fine », non mais ! Ça sert à quoi d’avoir la possibilité d’une excellente qualité d’image et de régler l’appareil sur une qualité inférieure. Sony vous êtes un farceur ;-)
    Pfuuu heureusement que je m’en suis aperçue.


    3 novembre 2016

    Église très sombre, 6400 iso au 1/20ème de seconde à main levée, ouverture sur f/8, ce sera trop juste pour un très grand tirage mais ça devrait peut-être passer pour un tirage 20×30, toujours avec le 18-200mm Sony première version, focale sur 18mm :

    a6300_6400_iso_1-20_s


    Un petit crop de l’autel, bien sûr pas comparable avec du 100 iso mais ne pas oublier que l’on est à 6400 iso :


    crop sur l'autel

    Je n’ai bien sûr fait aucun traitement du bruit.

    _____________________


    Petite note à propos des usines de Sony après le séisme du mois d’avril, le tremblement de terre !

     » L’impact des tremblements de terre qui ont eu lieu à 19h46 (heure locale) le 31 Août et à 06h33 (heure locale) en Septembre 1 2016 dans la région de Kumamoto de la préfecture deKumamoto est la suivante:

    Les usines de fabrication de Sony (situé dans Kikuchi Gun, Préfecture de Kumamoto), qui fabrique principalement des capteurs d’image pour les appareils photo numériques et les caméras de sécurité, ont été arrêtées dans le but de inspecter la construction et la fabrication de l’ équipement du site. Les bâtiment et la fabrication de l’ équipement du site n’a pas subi de dommages. des travaux sont actuellement en cours pour séquentiellement redémarrer l’équipement de fabrication, et la production devrait reprendre au cours de la matinée du 3 Septembre, 2016.  »

    Il s’ensuit de nombreux retards de fabrication et de disponibilité de capteurs qui impacte toutes les marques équipant leur boîtiers de capteurs Sony (Canon pour les compacts, Nikon pour les reflex et compacts, Ricoh, Olympus et Panasonic).

    Olympus vient d’ailleurs d’annoncer des retards de disponibilité de son EM1 II, il n’est pas le seul, Nikon a également annoncé des retards, quant à Sony ils ont du mal à délivrer le bridge Sony RX10 III dont les listes d’attente s’allongent à vue d’oeil. L’hybride Sony a6300 se trouve mais en quantité limitée.


    12 responses to “L’hybride Sony a6300 et les hautes sensibilités”


    • pepite

      Pour le réverbère pas très esthétique qui a du subir un outrage je n’ai pas pu faire autrement, si je m’approchais plus de l’église elle ne rentrait plus dans le cadre et si je me déportais plus sur la gauche j’avais les arbres qui me gênaient. Le but étant de tester les hautes sensibilités ce n’est pas très grave si ça manque un peu de charme.


    • pepite

      Petite note à propos des usines de Sony après le séisme du mois d’avril, le tremblement de terre du mois d’août !

       » L’impact des tremblements de terre qui ont eu lieu à 19h46 (heure locale) le 31 Août et à 06h33 (heure locale) en Septembre 1 2016 dans la région de Kumamoto de la préfecture de Kumamoto est la suivante:

      Les usines de fabrication de Sony (situé dans Kikuchi Gun, Préfecture de Kumamoto), qui fabrique principalement des capteurs d’image pour les appareils photo numériques et les caméras de sécurité, ont été arrêtées dans le but de inspecter la construction et la fabrication de l’équipement du site. Les bâtiment et la fabrication de l’équipement du site n’a pas subi de dommages. Des travaux sont actuellement en cours pour séquentiellement redémarrer l’équipement de fabrication, et la production devrait reprendre au cours de la matinée du 3 Septembre, 2016.  »

      De plus la chaîne de vérification de la qualité à l’étage supérieur des installations a été endommagée.

      Il s’ensuit donc de nombreux retards de fabrication et de disponibilité de capteurs qui impacte toutes les marques équipant leur boîtiers de capteurs Sony (Canon pour les compacts, Nikon pour les reflex et compacts, Ricoh pour son reflex K1 et ses compacts, Olympus et Panasonic sont concernés).

      Olympus vient d’ailleurs d’annoncer des retards de disponibilité de son EM1 II, il n’est pas le seul, Nikon a également annoncé des retards, quant à Sony ils ont du mal à délivrer le bridge Sony RX10 III dont les listes d’attente s’allongent à vue d’oeil. L’hybride Sony a6300 se trouve mais en quantité limitée.

      Avec le prix des travaux on comprend mieux l’augmentation des prix observés ces derniers temps.

      Sur l’exercice fiscal à clôturer en mars 2017, le groupe japonais s’attend ainsi à une perte d’exploitation de 40 milliards de yens, l’équivalent de 400 millions de dollars, dans sa division composants formée à plus de 50% par les capteurs d’images et modules caméra. Une situation due essentiellement au tremblement de terre d’avril 2016 et que les conséquences de ce nouveau seisme du mois d’août pourraient encore dégrader.


    • Emmanuel

      Surprenant cet a6300
      J’aime bien la photo du lavoir :-)
      et je serais curieux de savoir ce qu’aurait fait mon regretté a7


    • pepite

      Je pense qu’il aurait fait aussi bien ;-)


    • Espresso

      C’est vraiment incroyable le prix de ce boitier par rapport à l’A6000, et c’est un coup de massue pour les amateurs comme moi qui pouvait se payer des numéros 7 en mode A et du numéros 6 en hybrides.


    • pepite

      C’est surtout le prix de l’a6500 qui choque, l’a6300 se trouve actuellement à 1 100 euros alors que l’a6500 sort à 1 700 € boitier nu ! L’a6000 est encore disponible à moins de 600 euros. Une affaire à ce prix là. Mais on le dit tous, Sony devient cher même si il reste le meilleur de sa catégorie. Et on a l’impression que Sony a sorti l’a6300 juste pour essayer d’être un peu plus progressif dans l’augmentation des prix, on passe tout de même de 600 à 1700 € en 2 générations !!!!

      Le full frame Sony A7 est au même prix que l’a6300, même l’excellent A7R est moins cher que l’a6500 (environ 1500 euros) et l’A7 II est à 100 euros près au prix de l’a6500. C’est la première fois que l’on voit des full frame moins cher ou à prix égal de boitiers APS-C.


    • Espresso

      C’est pour cette raison qu’avec le budget photo que je m’autorise chaque année, je vais devoir faire des concessions, c’est à dire changer moins souvent de boitier en tant qu’amateur, ça veut dire aussi, se décrocher un peu des dernières technologies embarquées chez Sony (moins Geek).
      Mais avec un bon torticolis je peux être amené à regarder autre part, vers la concurrence, malgré une fidélité exemplaire.
      En tout cas bravo pour cet article.


    • pepite

      Merci Expresso :-)

      Je crois que tu n’es pas le seul seulement voilà, au niveau de la concurrence je ne vois qu’Olympus (qui utilise également des capteurs Sony) pour rivaliser avec Sony mais nous ne sommes plus sur le même format de capteur, on passe sur du micro 4/3 et même en montant dessus des objectifs à très grande ouverture ( f/1.8 voir f/1.7) même comme avec l’excellent Olympus 75mm f/1.8, au niveau de la gestion de la profondeur de champ ça n’a rien à voir. De plus dès qu’on part sur des objectifs à très grande ouverture pour essayer d’avoir un plus de possibilités de la gestion de cette fameuse profondeur de champ les prix montent énormément et rejoignent facilement le prix des optiques Sony ou Zeiss, donc finalement… Quand au prix du dernier Olympus on devrait être largement au prix de l’a6500 ou des A7 et A7 II ou A7R mais avec un boitier nettement plus encombrant, résultat : retour case départ… Sony.

      Pas facile tout ça ;-)

      Une chose est certaine effectivement, on doit maintenant faire des concessions :-(


    • Espresso

      Oui ou que mon matériel ne s’use pas trop vite, ;)
      As tu rencontré avec les successeurs de l’A6000, une décharge de batterie importante ?


    • pepite

      Non pas spécialement, en tout cas avec l’a6300 je n’ai rien remarqué de tel pour le moment mais j’avoue que je n’ai pas fait très attention. Il me semble que si tel avait été le cas ça m’aurait attiré l’attention. Ceci dit j’ai toujours une seconde batterie d’avance, chargée, dans mon sac, mais je n’ai eu à m’en servir qu’une fois cette été, la batterie chargée le matin tenant facilement toute la journée.


    • pepite

      On a enfin le prix de l’Olympus E-M1 II : aux environs des 2000 € c’est confirmé !!!

      Bon à part ça je vous ai ajouté en fin d’article une petite photo prise à 6400 iso avec le Sony a6300 au 1/20ème de seconde avec un petit crop de l’image, bien sûr on est loin du 100 iso mais pour du 6400 je trouve que c’est très bien.


    • Espresso

      En effet le résultat est au rendez vous.
      Merci.


     Leave a reply