• Un petit arc-en ciel

    arc_en_ciel


    Il était magnifique ! Je l’ai vu lorsque j’ai sorti mes poubelles ce soir, j’ai couru chercher mon appareil photo, malheureusement l’arc-en-ciel avait perdu de sa superbe le temps que je revienne.

    Hybride Sony a6300 et objectif 18-200mm première version en mode priorité ouverture réglée sur f/9 vitesse 1/60ème de seconde à 500 iso, focale 30mm.

    La plupart des arcs-en-ciel se produisent la journée, mais il est arrive qu’ils se montrent le soir.


    7 responses to “Un petit arc-en ciel”


    • pepite

      Je suis toujours étonnée de la taille des arc-en-ciel.

      Arc-en-ciel : Phénomène lumineux en forme d’arc que l’on peut observer dans le ciel après la pluie lorsque l’on tourne le dos au soleil et qui présente tout ou partie des sept couleurs du prisme (violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé, rouge)

      L’arc-en-ciel est un phénomène relativement courant. Il se produit généralement lorsque des gouttes d’eau en train de tomber ou en suspension dans l’air sont éclairées par une source lumineuse placée derrière l’observateur. Ce qui est le cas pour ma photo puisque le soleil était en train de se coucher pratiquement derrière moi.

      L’arc-en-ciel couvre un spectre de couleurs assez large. Isaac Newton avait divisé ses bandes en sept couleurs différentes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet), mais ces phénomènes comptent en réalité des dizaines de nuances colorées différentes.

      Il se produit le plus souvent de jour, mais il arrive parfois que le phénomène soit observable de nuit, lorsque le temps est clair. Dans ce cas là, c’est la Lune qui fait office de source lumineuse et on parle alors d’arc-en-ciel lunaire.

      Du fait de la faible intensité lumineuse de notre satellite, ces arcs-en-ciel sont généralement moins colorés et ils tendent ainsi davantage vers des nuances de gris.

      Je n’ai encore jamais observé d’arc-en-ciel lunaire.

      La formation d’un arc-en-ciel
      Comment ce phénomène optique se produit-il ?
      La lumière provenant du soleil se reflète sur les gouttes d’eau selon un angle d’environ 40°. Les gouttes d’eau ne réagissent pas tout à fait comme un miroir, sans quoi le reflet du soleil lui-même serait observé, mais plutôt comme un prisme qui réfracte la lumière blanche en un spectre multicolore. L’observateur est donc toujours situé entre le soleil, qu’il a derrière lui, et le sommet de l’arc-en-ciel qui se montre devant lui.

      Pour qu’un tel phénomène se forme, il faut que plusieurs conditions soient réunies, qu’il pleuve et qu’il y ait du soleil en même temps, mais pas seulement. En effet, il faut que notre astre se trouve à un endroit précis : à moins de 42° au-dessus de l’horizon. Qu’il se couche ou qu’il monte, du moment que ses rayons frappent les gouttelettes d’eau avec un angle inférieur ou égal à 42°, un arc-en-ciel apparaîtra.

      Peut-on se trouver au pied d’un arc-en-ciel ?
      Malheureusement, c’est impossible car les trois acteurs sont toujours parfaitement alignés et si l’observateur se déplace, l’arc-en-ciel bouge avec lui.

      Deux personnes ne voient jamais le même arc-en-ciel
      Même si elles sont l’une à côté de l’autre, regardant vers la même direction, deux personnes ne verront jamais le même arc-en-ciel. Pourquoi ? Parce que les gouttelettes d’eau à travers desquelles passe la lumière sont constamment en mouvement. Aussi, leur aspect change et les radiations lumineuses rebondissent avec des angles complètement différents en fonction du moment. De plus, si toutes les gouttes de pluie réfractent et reflètent la lumière, c’est seulement la lumière d’une petite partie des gouttes qui va atteindre l’œil de l’observateur en fonction de sa position. L’aspect d’un arc-en-ciel dépend ainsi à la fois de la position exacte du Soleil et de celle de l’observateur. Sans oublier les capacités de perception oculaire qui peuvent varier d’un individu à l’autre. C’est pourquoi deux observateurs ne verront jamais le même arc-en-ciel.


    • Corbes

      Moralité : il faut toujours avoir son appareil photo avec soi quand on sort ses poubelles ;-)

      Les plus beaux arcs-en ciel se produisent en fin d’après-midi ou en soirée. L’incidence très horizontale des rayons solaires produit des phénomènes d’une plus grande ampleur.


    • pepite

      Oui il faudrait en fait en avoir un en permanence sur soi ;-)

      Il était 18h32 quand je l’ai photographié et en cette saison le soleil est déjà très bas sur l’horizon, le souci c’est qu’au moment où je revenais avec l’appareil il était en train de disparaître comme je le disais plus haut, je n’ai donc pas pu vous faire profiter du meilleur moment.

      J’ai remarqué que souvent on n’a pas son boitier avec soi où on n’est pas assez rapide quand il y a des phénomènes qui ne durent pas longtemps. Je me souviens d’une fois sur l’autoroute, embouteillages, on roulait au pas en approchant de Paris, vous allez me dire que ça c’est courant, mais ce qui l’était beaucoup moins c’est qu’à un moment on roulait sur des journaux qui virevoltaient au-dessus du sol sur toute la largeur de la voie et on ne voyait plus du tout le bitume. C’était une scène incroyable de voir autant de journaux sur une telle surface et d’en voir voler des dizaines et des dizaines ! J’avais bien mon appareil photo mais il était… dans le coffre de ma voiture !!! grrrr. On se serait cru dans un film.

      Depuis j’ai racheté un tout petit compact expert (après le vol de mon Sony RX100) en complément de mes boitiers mais, même si je l’ai en permanence dans mon sac à main, franchement je n’aurai pas penser à le prendre pour sortir les poubelles ;-)


    • pepite

      Bonne nouvelle pour les capteurs Sony, Kimio Maki a dit :

       » La situation va mieux. En ce qui concerne le retour à la normale de l’usine de production de capteurs, nous nous attendons à ce que ce sera le cas d’ ici la fin d’Octobre « .

      Toutes les marques doivent être soulagées, vu qu’elles utilisent toutes des capteurs Sony hormis Canon pour ses reflex.


    • Espresso

      Pink Flyod le retour…


    • pepite

      Ahhhh Pink Floyd ;-)


    • pepite

      Je voulais profiter de ces derniers jours pour prendre les belles couleurs de l’automne à un moment où le soleil voudrait bien nous faire la gentillesse de faire son apparition… manque de chance les 3 jours où il a fait beau je suis restée au lit, malade comme un chien ! grrrrr, maintenant je suis de nouveau en pleine forme, à voir si le week-end sera clément car les feuilles commencent à bien tomber !


     Leave a reply