• Mes coups de coeur 2016, compacts et bridges

    Compacts

    Panasonic GM5 et Sony RX 100 III et V

    panasonic-gm5_face

    Le GM5

    Je ne devrai pas mettre le GM5 dans la catégorie des compacts car c’est en réalité un appareil doté d’un capteur micro 4/3 bien plus grand que les capteurs de compacts et il est à objectif interchangeable. Cependant il a la taille d’un compact et c’est certainement la meilleure qualité d’image que l’on peut trouver dans cette catégorie. Il est doté d’un capteur de 16 millions de pixels.
    J’aurai du mettre le Sony RX100 V, (on connait tous la qualité d’image des Sony RX100) mais le prix de ce dernier est exorbitant (949 € pour un compact, franchement c’est tout de même poussé, même si ses qualités sont indéniables) ! On pourrait se rabattre sur le RX100 III aux environs de 660 € avec viseur et écran basculable mais l’objectif  équivalent 24-70 f/1.8-2.8 (comme pour le RX100 V) est fixe (impossible d’en changer). Ces deux Sony RX100 sont dotés d’un capteur de 20 millions de pixels 1 pouce BSI Sony dont la qualité n’est plus à prouver et qui s’est encore amélioré pour le très cher RX 100 V.


    RX100_IIILe Sony RX100 III


    Pour le tout petit GM5 avec l’objectif 12-32 f/3.5-5.6 équivalent 24-64mm stabilisé comptez environ 500 € soit près de la moitié du prix du Sony RX100 V et 30% moins cher que le Sony RX100 III ! Le GM5 est muni d’un viseur, et est pourvu d’un écran tactile, d’une excellente qualité d’image et rentre dans une poche. Comme il est à objectif interchangeable rien ne vous empêche de compléter ensuite votre parc d’objectifs avec d’autres optiques pancake (extra-plats) ou téléobjectif de marque Panasonic ou Olympus et vous avez beaucoup de choix. L’écran est fixe, dommage.

    Ces trois boitiers conviennent aussi bien au débutant avec leur mode auto intelligent qu’à l’expert avec les modes programme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel.

    Taille des boitiers :

    GM5 : 9.9 x 6.0 x 3.6 cm et un poids de 211 grammes
    RX100 III : 10.16 x 5.81 x 4.1 cm et 290 grammes
    RX100 V : 10.16 x 5.81 x 4.1 cm et 272 grammes


    Vidéo de ces boitiers :

    GM5 : vidéo 1920 x 1080 / 60p au format AVCHD progressif et MP4 avec son stéréo.
    RX100 III : AVCHD (vers 2) et XAVC-S : HDTV 1920 x 1080 à 100/50/25/24p.
    RX100 V : 4K UHD 3 840 x 2 160


    Retrouvez les articles détaillés sur chacun de ces compacts en cliquant sur les liens ci-dessous :

    —–> Panasonic GM5
    —–> Sony RX100 V
    —–> Sony RX100 III



    Compacts ultra-zoom

    Panasonic TZ100 et TZ80

    panasonic-tz100

    Panasonic TZ100

    Le TZ100 possède un capteur 1 pouce BSI Sony, de 20 millions de pixels, qui équipe les RX100 et dont on connaît la qualité. Le zoom signé Leica DC Vario Elmarit est un 10x 25-250 mm f/2,8-5,9.
    A noter la stabilisation hybride sur cinq axes (sauf en vidéo 4K). Bravo.
    L’écran de 3 pouces est tactile mais malheureusement pas orientable, dommage.

    Comme les précédents il comporte les modes auto intelligent et les modes experts et un viseur.

    Vidéo 4K UHD : 3 840 x 2 160 à 30p/25p. Le TZ100 offre également un mode Slow motion à 100 im/s en Full HD pour de jolis ralentis.

    Dimensions : 11.05 x 6.45 x 4.43 cm et 312 grammes.

    Comptez 660 € environ.



    pana_tz80

    Panasonic TZ80

    Le TZ80 est doté d’un capteur classique de compact, plus petit que les capteurs des boitiers ci-dessus, doté de 18 millions de pixels.

    Il est doté un ultra zoom qui va vous permettre de photographier tout ce que vous voulez :  25-750 mm f/3,3-6,4 (zoom 30x et bague de réglage sur le fût). Le viseur électronique est présent. L’écran de 3 pouces est tactile mais n’est pas orientable.

    Stabilisation hybride sur cinq axes.

    Vidéo 4K UHD : 3840 x 2160, (4K UHD : 100 Mbps / MP4, 25 im/s)

    Dimensions : 11.2 x 6.4 x 3.8 cm et 282 grammes.

    Comptez environ 450 € pour le Panasonic TZ80, un petit boitier très tentant à ce prix pour profiter d’un zoom extrême.


    Retrouvez l’article détaillé sur chacun de ces 2 compacts en cliquant sur le lien ci-dessous :

    —–> Panasonic TZ100 et TZ80


    Bridges

    Sony RX10 III

    sony-rx10-III


    Pour ceux qui ont de grandes mains ils seront à l’aise, il est aussi gros qu’un reflex !

    J’ai hésité à cause de son encombrement et surtout de son prix qui n’arrête pas de grimper ! Mais il a des qualités telles qu’il était impossible de ne pas le mettre dans les coups de coeur, d’autant plus qu’il est doté d’un ultrazoom 24-600mm f/2.4-4 stabilisé de haut vol. Il s’agit d’un bridge imposant comme l’est le Panasonic FZ1000, doté lui aussi d’un capteur 1 pouce Sony de 20 millions de pixels (mais pas de dernière génération). Le capteur du Sony est au format 1 pouce de dernière génération, il est de type Exmor RS et cela se sent, en qualité d’image on monte d’au moins un palier par rapport au Sony RX10 II et d’au moins deux crans par rapport au Panasonic FZ1000 (dont le zoom plafonne par ailleurs à 400mm). Il faut également saluer la distance minimale de mise au point du RX10 III qui est de 3 cm à 24 mm et de 72 cm à 600 mm.

    On retrouve évidemment les modes auto et modes scènes ainsi que les modes experts (PASM : programme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel) ainsi que l’excellent mode panoramique à assemblage automatique de Sony ainsi que trois boutons personnalisables.

    L’écran de 3 pouces est inclinable : il peut être incliné à 107° vers le haut et 42° vers le bas, malheureusement il n’est pas tactile.

    Vidéo : 4K UHD (3 840 x 2 160 pixels) à 30 im/s avec un débit de 100 Mega bits par seconde, sans regroupement de pixels pour réduire l’aliasing.

    Dimensions : 13.2 x 9.4 x 12.7 cm pour un poids de 1051 g, si on voulait la même chose en hybride ou en reflex on serait obligé d’avoir plusieurs optiques et on dépasserait largement ce poids.

    Là où l’on fait gloups, c’est le prix ! : Surtout qu’il n’arrête pas de monter : actuellement 1 700 € !!!! Là ça coince ! Cela dit vous me direz que pour la même chose au niveau focales de l’objectif, en hybride ou en reflex on serait encore plus cher et avec l’obligation d’avoir plusieurs optiques pour arriver à couvrir une telle plage focale. Malgré tout ce bridge a tant de succès qu’il est régulièrement en rupture de stock, et Sony en profite. Mais tout de même ce prix ! On est quand même sur un capteur de seulement 1 pouce. Pour le + il faut reconnaître qu’il sort des images à fond de zoom qui laissent tout de même pantois. Mais pour le même prix on peut avoir un hybride Sony avec un capteur full frame qui délivre des images d’une qualité encore bien supérieure et une possibilité de gestion de la profondeur de champ bien plus souple… certes sans un ultrazoom.


    pana_fz1000

    Nettement moins cher le Panasonic FZ1000 est également doté d’un ultra-zoom équivalent 25-400mm f/2.8-4 et d’un capteur de 20 millions de pixels 1 pouce (mais pas de dernière génération), évidemment il y a une différence dans la plage de zoom et l’optique si elle est excellente n’est pas aussi performante que celle du Sony mais le prix en est nettement plus digeste : environ 690 €

    Son écran de 3 pouces est orientable en tous sens (mais pas tactile).

    Vidéo 4K UHD 3840×2160 (mais en MP4 seulement).

    Panasonic a aussi annoncé le FZ2000 doté d’un ultra-zoom 25-480mm f/2.8-4.5 mais le prix grimpe : environ 1250 €.


    Retrouvez les articles détaillés sur chacun de ces bridges en cliquant sur les liens ci-dessous :

    —–> Sony RX10 III
    —–> Panasonic FZ1000


    Et pour finir un petit tableau récapitulatif :

    comparaison_compacts_2016


    Rappel des prix (en novembre 2016) :

    Panasonic GM5 et objectif 12-32mm équivalent 24-64mm : environ 510 €
    Sony RX100 III et objectif 24-70mm : environ 660 €
    Sony RX100 V et objectif 24-70mm : environ 1 200 €
    Panasonic TZ100 et objectif 25-250mm : environ 660 €
    Panasonic TZ80 et objectif 25-750mm : environ 460 €
    Sony RX10 III et objectif 24-600mm  : environ 1 700 €
    Panasonic FZ1000  et objectifi 25-400mm : environ 690 €


    Voilà pour mes coups de coeur en compacts et bridges, la prochaine fois je vous donnerai mes coups de coeur en hybrides. Le plus étonnant c’est qu’on va rester dans la même gamme de prix pour la majorité des hybrides que j’ai sélectionnés (à part quelques uns qui dépasseront mais on en reparlera).


    2 responses to “Mes coups de coeur 2016, compacts et bridges”


    • pepite

      Après des années de chute des prix on repart malheureusement dans l’autre sens, seuls le petit Panasonic GM5 et le Panasonic TZ80 restent dans des prix plutôt accessibles.
      Le plus du GM5 est son capteur micro 4/3 et aussi qu’il est à objectif interchangeable ce qui permet un étalement des dépenses et la possibilité de le compléter plus tard par d’autres objectifs pour avoir une plage focale plus étendue.

      A l’heure actuelle on trouve des reflex moins chers que des compacts, c’est tout de même un comble ! Bien sûr on ne peut pas emporter un reflex dans sa poche ou dans son sac à main et le poids à porter devient aussi un handicap. Il faut donc choisir et voir en fonction de l’encombrement, du poids, de la plage focale désirée… et de ses moyens.

      Si on veut, tout en gardant le format compact, un écran au moins basculable, bien pratique pour prendre par exemple des macros d’insectes sans avoir à s’allonger par terre, il faut passer par les Sony RX100 II (sans viseur) III (avec viseur) ou IV ou V (avec viseur).

      Ne vous laissez pas impressionner par la vidéo 4K, elle demande pour être traitée un ordinateur très puissant, une carte graphique haut de gamme, un écran d’ordinateur compatible 4K, des disques durs véloces et de grosses capacités et si possible une télé 4K pour profiter du gain de qualité pour le visionnage de vos vidéos une fois montées. On obtient déjà de très jolies choses en 1980 x 1080.
      Sachez qu’un grand écran d’ordinateur de 26 pouces avec un pas de 0.28mm ne pourra pas vous afficher une vidéo 4K en résolution native puisqu’il n’est capable que d’afficher une image de 1886 x 1 415 pixels et même si vous avez un écran haut de gamme avec un pas de 0.21mm sa résolution d’affichage sera de 2 515 x 1886 pixels.
      On est loin de la résolution native de la 4K cinéma (4096 x 2160) et même de la 4K UHD (3840×2160). Pour profiter pleinement de la 4K il faut donc un écran capable d’afficher cette résolution, on en trouve actuellement à tous les prix (entre 360 et 2500 € suivant la taille et la qualité de l’écran) ce qui augmente le prix de revient d’autant plus qu’il faut que la carte graphique de votre ordinateur soit compatible avec votre écran et capable d’afficher à cette résolution. Et pour profiter de la 4K au visionnage une télé 4K, on va donc largement dépasser le budget.


    • pepite

      Remarque : aucun des compacts n’a d’écran orientable en tous sens, dommage car c’est vraiment pratique, vous me direz que certains ont un écran qui bascule vers le haut et vers le bas ce qui est déjà très bien.

      On aurait aimé aussi que tous aient un écran tactile, même si personnellement je n’ai toujours pas pris l’habitude et que je continue de me servir des boutons disponibles.

      Idem pour les deux bridges dont l’écran est soit inclinable soit orientable en tous sens mais pas tactile.

      Pour les photos de rue incognito ou prendre des photos sur le vif sans avoir des photos « posées » l’écran orientable en tous sens est vraiment un plus, encore faut-il que l’appareil ne soit pas trop gros pour rester assez discret.

      Aucun des compacts ne possède à la fois un écran basculable ET tactile, soit il sera basculable et non tactile, soit il sera tactile mais fixe. Les constructeurs nous réservent peut-être cela pour la prochaine génération.

      Les compacts que j’ai sélectionné possèdent tous un viseur, le viseur de ces compacts n’est pas extraordinaire mais rend bien service quand on se retrouve avec un écran ébloui par le soleil. Pour moi c’est indispensable. Le viseur des deux bridges est bien meilleur, c’est logique car il y a plus de place sur ces boitiers pour l’implanter.

      Je n’ai pas sélectionné de compacts « bas de gamme » car à l’heure actuelle les smartphones font aussi bien.


     Leave a reply