• Le Sony 70-300mm f/4.5-5.6 à Orly

    airbus_A_321


    J’ai fait la route jusqu’à Orly pour essayer d’aller prendre les avions, un bon test pour cet objectif.

    Je me place au spot de la coulée verte, d’ici impossible de prendre les avions en vol, par contre au roulage ils rentrent facilement dans le cadre et je peux me contenter d’une focale de 196mm (avec l’hybride Sony A7 full frame) pour cette prise de vue. 1/640ème de seconde à f/8 et 100 iso.

    Un petit crop, on lit parfaitement « Airbus A321″ :


    airbus_A_321_crop


    Un autre Airbus A321 au roulage pour le décollage :


    airbus_A321


    Ici à la focale 150mm


    À la différence d’autres types de la famille A320, l’A321 ne s’équipe d’aucune porte type III au-dessus des ailes, uniquement réservée à l’évacuation. D’ailleurs, les portes L3 et R3, plus petites que les portes principales, sont normalement hors d’usage, dans la même optique. Les ingénieurs d’Airbus étudièrent bien leurs configurations et optimisèrent aisément chaque modèle, afin de maximiser le nombre de sièges.

    C’est le plus long de la gamme. Par rapport à l’A320, le fuselage est allongé de 6,93 m. Cette longueur supplémentaire permet à l’appareil de transporter 10 conteneurs LD3 dont ceux des bagages des passagers. En raison de cet allongement, l’A321 se différencie des autres avions de la gamme A320 par la présence de portes supplémentaires, et non sous forme d’issue de secours comme sur les A318, A319 ou A320, afin d’optimiser l’évacuation.

    Les concurrents directs de l’A321 sont le Boeing 737-900 et le Boeing 757. L’A321neo et celui d’une nouvelle version sont surtout capables de remplacer le B757 dont la production s’est terminée.  La confirmation d’une acquisition de 130 A321neo par American Airlines, finalisée en janvier 2013, symbolise ce remplacement

    Caractéristiques de l’A321 : Poids : Poids maximum au sol : entre 78 400 et 89 400 kg; Poids maximum d’atterrissage : entre 73 500 et 75 500, c’est toujours étonnant de penser qu’autant de tonnes tiennent en l’air !

    • Longueur totale : 44,5 m
    • Envergure des ailes : 34,1 m
    • Prix (estimé): 58.3 million €
    • Capacité utilisable de fuel : entre 23 700 et 29 700 litres soit (densité de 0,785 kg/L) entre 18 600 et 23 300 kg
    • Consommation (d’un moteur) 2 900 litres/heure.


    Pour le moment tout se passe bien, même si certaines images sont plus piquées que d’autres. Je reviendrai sur ce spot mais j’ai envie de prendre des avions en vol, je change donc de place.

    J’en profite pour prendre le tramway également en train de rouler, il va nettement moins vite que les avions :


    tramway


    Toujours avec le Sony A7 full frame (je n’ai emporté que celui là pour être plus légère pour me déplacer), toujours à 100 iso, l’ouverture réglée sur f/8, au 1500ème de seconde. 157mm.

    Une autre quand il est plus proche mais à 70mm


    tram


    Je me place à un spot mais les avions décollent dans le mauvais sens et l’avion est très loin ! Tant pis je tente tout de même :


    decollage 08-26


    Beaucoup trop loin !!!! Je suis à fond de zoom, je ne peux pas faire mieux. Je vous mets tout de même un crop de la photo ci-dessus, ne faites pas attention à la couleur du ciel, je n’ai rien touché c’est juste qu’au niveau de l’avion le ciel était beaucoup plus fade :

    Le crop :

    vol_08-26_crop


    Là c’est la surprise, je m’attendais à l’avion en bouillie de pixels !

    Celui-ci est un BOMBARDIER CRJ reconnaissable facilement avec ses moteurs à l’arrière.

    Longueur : 39,10 m
    Envergure : 26,20 m
    Nombre de sièges : 100
    Vitesse de croisière : 850 km/h

    Je suis déçue par les spots, je n’arrive pas à trouver un endroit pour les prendre en vol correctement, je reviens pour le moment de nouveau à mon spot de départ.

    Si vous aimez les avions en voici quelques autres au roulage avant une nouvelle tentative en vol :


    transavia



    pegasus



    face


    En train de rejoindre la piste de décollage. Je suis un peu haut sur ma butte, dommage, mais si je descends de la butte j’ai le grillage. Mais j’ai bien visé : pile poil la queue dans l’axe du cockpit.

    Je repars vers l’autre piste, peut-être que j’aurai plus de chance sur des avions à l’atterrissage ;-)

    … Pfuuuu ce n’est pas mieux ! Et le 300mm est trop court pour les cadrer correctement, en plus j’ai du vignetage, grrrrr :


    avion air_france


    Je vous mets tout de même un crop sur l’avion :


    avion_air_france_crop


    Du coup j’ai beaucoup de déchets sur les vols, j’aurai du prendre le Sony a6300, j’aurai eu le x1.5 de capteur APS-C et une équivalence de 450mm.


    Une autre prise malheureusement dans les mêmes conditions, je vous mets directement le crop (j’étais au même endroit que pour l’avion d’Air France précédent :


    air_corsica


    L’A7 s’en sort tout de même bien quand on sait l’endroit d’où j’étais, un crop encore plus serré :


    air_corsica_crop2


    Bref il me faudrait un 600mm pour les avions d’Orly, mais j’y retournerai avec l’a6300, le 70-300 à fond de zomm me donnera un équivalent 450mm ce qui sera déjà nettement mieux ;-)

    Et avec un ciel moins fade ce serait aussi nettement plus sympa.

    Un petit dernier en vol (toujours un gros crop vu que je ne pouvais pas être plus près), toujours à fond de zoom :

    hop


    Hop ! Air France a fêté hier les 20 ans de sa Navette « Hop! ».

    Lancée en 1996 au départ d’Orly vers Marseille, Nice et Toulouse, la Navette opère également à Bordeaux depuis 1999 et propose aujourd’hui 14 vols quotidiens de et vers Orly, s’ajoutant aux 6 liaisons quotidiennes avec Paris – Charles de Gaulle.

    Celui-ci est un « ATR », Air France en possède 11 dans sa flotte « Hop ! » qui comprend aussi des Canadair Regional Jet, des Bombardier et des Embraer.

    Longueur de l’ATR : 27,17 m
    Envergure : 27,05 m
    Nombre de sièges : 48 à 72

    Je n’étais pas bien placée par rapport au soleil qui commençait à décliner. Il s’appelle Hop celui là, c’est amusant, donc hop on y retournera avec l’a6300, en tout cas l’objectif pique bien et ça c’est rassurant :-)


    8 responses to “Le Sony 70-300mm f/4.5-5.6 à Orly”


    • pepite

      Ce n’est pas facile d’être bien placée à Orly pour prendre les avions en vol, j’ai fait plusieurs points spots mais ou j’avais le soleil dans l’oeil, ou les avions étaient trop loin par rapport à mon 70-300mm, ou il y avait des bâtiments ou des murs, des grillages, etc.

      Le capteur APS-C de l’a6300 devrait aider pour la prochaine fois.


    • Cristol

      Bonjour, pepite
      Encore une corde à ton arc !
      Après la photo, les insectes, l’élevage de chiens, les recettes de cuisine, les fleurs, les poules, le bricolage de bon niveau….voilà que tu t’intéresses aux avions et que tu connais le « spotting »…
      Tu nous étonneras toujours !


    • pepite

      Merci Cristol :-)

      Cela fait des années que je m’intéresse aux avions et que je les photographie sauf ces derniers temps car je n’avais pas l’objectif qu’il fallait pour mes Sony. J’ai surtout un faible pour les petits avions et à l’aérodrome où j’allais souvent je pouvais me promener sur les pistes ce qui simplifiait grandement les prises de vues.

      Je me tâte pour demander une accréditation pour Roissy. Peut-être au printemps car l’hiver j’aime moins rouler et c’est un peu loin de chez moi si les routes sont glissantes.

      Sinon effectivement je m’intéresse à beaucoup de choses ;-)

      Pour en revenir à l’objectif je ne m’attendais pas à un piqué d’une optique à 10 000 € ni même à 2 500, je suis donc contente du rapport qualité/prix et assez étonnée de la qualité du piqué des images que l’on peut obtenir avec, même si j’ai eu pas mal de déchets sur les avions en vol où la mise au point n’avait été top à chaque fois mais c’est peut-être du au boitier car l’A7 n’est pas un appareil à vocation « sport », c’est pour ça qu’il sera intéressant de tester l’optique avec le Sony a6300 plus dédié aux prises de vues sportives.

    • Bonjour pépite,

      Sympa de nous montrer les qualités de ces optique il est certain qu’avec le 6300 tu devrais avoir moins de déchets même à 450mm. Tu devrais essayer sur les petits aérodromes qui sont souvent plus facile d’accès.

      Bonne soirée
      Bruno


    • pepite

      Oui c’est ce que je ferai avec l’a6300, ce sera plus simple sur un petit aérodrome.


    • Emmanuel

      Bonsoir Pépite
      Waouh !!!
      Comme Cristol je suis encore surpris de tes intérêts.
      Ce n’est plus un arc mais une harpe et chaque corde distille une mélodie étonnante de connaissances.
      C’est vrai que l’A7 n’est vraiment pas fait pour le sport mais l’important c’est de voir que le 70-300 est d’un bon rapport qualité/prix.
      A+ avec l’a 6000
      Porte toi bien.


    • pepite

      Merci Emmanuel :-)

      Dès qu’il fera un peu plus beau je ré-attaque les essais cette fois avec l’a6300. Ces derniers jours on nage plutôt dans le brouillard ici, ça manque vraiment de soleil et de luminosité.


    • pepite

      Impossible de prendre des photos en ce moment depuis des jours le brouillard et la grisaille sont présents :-(


     Leave a reply