• Nikon se restructure

    logo nikon


    La semaine dernière, nous avons appris que Nikon fermait ses activités en Chine, notamment en fermant une usine responsable de la production de certains appareils photo compacts et d’objectifs pour reflex.

    Mais si vous pensiez que ce serait la seule fermeture chez Nikon ce mois-ci, détrompez-vous.

    Le 6 novembre, Nikon a décidé de cesser toute activité de commerce électronique au Brésil, où la société vend ses produits via le commerce électronique. Traduction: Nikon ne vendra plus d’appareils photo, d’objectifs ou d’accessoires dans le pays.
    La seule option des Brésiliens sera le marché gris.

    Pour l’instant, les produits sous garantie et ceux achetés via le Nikon Brazil Store avant le 31 décembre continueront d’avoir accès aux services de garantie et au service client.

    Les propriétaires de matériel hors garantie recevront un service «dans la mesure du possible» et «en fonction des coûts approuvés par les propriétaires».

    La Chine, le Brésil, qui sera le prochain ?


    1 responses to “Nikon se restructure”


    • Corbes

      Ben oui, quand on a loupé le train, on a loupé le train…

      Dommage pour une entreprise qui a tant marqué l’histoire de la photo :-(


     Leave a reply