• Hybride Canon M50

    canon-M50


    L’hybride Canon EOS M50 récemment annoncé poursuit la tendance de l’amélioration de la série M et semble répondre à une partie de la liste des problèmes du M5.

    C’est le premier appareil photo hybride Canon équipé du nouveau processeur d’image DIGIC 8 et à inclure l’enregistrement vidéo 4K. De plus, l’autofocus Dual Pixel a été amélioré, ce qui est important. Bien que ce soient des ajouts notables, le M50 partage beaucoup de caractéristiques de ses frères et sœurs plus chers, comme le même capteur d’image APS-C de 24 mégapixels. Canon le positionne toujours comme un appareil photo d’entrée de gamme, mais il s’agit d’un boîtier plus complet que les M d’entrée de gamme précédents


    Canon M50 Caractéristiques principales

    • Capteur CMOS APS-C de 24,3 mégapixels
    • Plage ISO native de 100 à 25 600
    • Premier appareil photo Canon avec le nouveau processeur d’image DIGIC 8
    • Jusqu’à 10 images par seconde de prise de vue en continu
    • Écran de 3 pouces articulé et tactile
    • Viseur électronique OLED 0,39 pouces
    • Enregistrement vidéo 4K UHD
    • Wi-Fi intégré, NFC et Bluetooth


    Canon M50 de dos


    canon-m50_dessus


    Par rapport aux autres hybrides d’autres marques on regrette l’absence de boutons de fonctions personnalisables sur le Canon M50, pas de bouton non plus pour un accès direct à la sensibilité Iso, ni de molettes de réglages. On perdra donc du temps dans les menus, dommage.

    Le M50 utilise le même capteur CMOS APS-C de 24,1 mégapixels que le M5. Il aussi a la même plage ISO native que le M5 de 100 à 25 600, qui peut maintenant être étendu à ISO 51 200.

    Le M50 prend en charge le format RAW CR3 de prochaine génération et offre une nouvelle option RAW comprimée, avec perte : C-RAW. Les fichiers image C-RAW sont environ 40% plus petits en comparaison avec les fichiers RAW compressés sans perte.

    L’appareil photo peut prendre des rafales jusqu’à 10 images par seconde en mode autofocus ponctuel et 7,4 images par seconde en mode autofocus continu. Selon Canon, le M50 peut prendre 10 RAW (soit une seconde) ou 33 images JPEG à 10 images par seconde avant de ralentir. C’est peu.

    Le système AF à double pixel CMOS du M50 a été amélioré par rapport au M5. Il comprend maintenant 143 points mais tous les objectifs EF-M ne peuvent pas utiliser tous les 143 points. Les objectifs EF-M 18-150 mm f / 3,5-6,3 IS STM, EF-M 28 mm f / 3,5 Macro IS STM et EF-M 55-200 mm f / 4,5-6,3 IS STM peuvent tous utiliser 143 points, ce qui couvre 88% de la zone d’image horizontale et 100% de la zone d’image verticale.
    Le reste des objectifs EF-M, y compris l’objectif EF-M 15-45 mm standard, ne peut utiliser que 99 points couvrant la même largeur de 80% et la même hauteur de 80% des précédents appareils photo AF à double pixel CMOS.
    Il existe également de nombreux objectifs EF et EF-S qui peuvent utiliser les 143 points lorsqu’ils sont adaptés à l’EOS M50 avec l’adaptateur optionnel vendu par Canon.

    Concernant le capteur, Canon a reconduit le modèle APS-C à 24 Mpx Dual Pixel, mais a amélioré le système autofocus à corrélation de phase avec de nouveaux algorithmes. Ainsi, il est désormais possible de travailler avec une zone AF plus large pour sélectionner plus rapidement les sujets. En outre, l’autofocus est plus sensible et la plage de travail est de -2 à +18 IL.

    Les fichiers RAW peuvent maintenant être traités directement dans l’appareil photo.

    L’appareil photo dispose d’un flash intégré avec une synchronisation du flash de 1/200s

    Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/4 000


    canon m50 ecran orientable en tous sens


    Côté vidéo le boîtier peut enregistrer des vidéos 4K UHD à 24 (23,98) images par seconde (mais sans dual pixel). L’appareil photo peut également filmer en Full HD jusqu’à 60 ips et en HD (700) jusqu’à 120 ips. Il y a quelques inconvénients, cependant. Le 4K est limité à 24p, il est recadré à partir du centre par un facteur d’environ 1,6x par rapport au recadrage APS-C 1,6x de Canon, et l’autofocus ne détecte que le contraste :-(

    L’EOS M50 propose la stabilisation 5 axes en vidéo. Celle-ci est optimisée quand le boîtier est utilisé avec une optique stabilisée. L’EOS M50 dispose d’une entrée audio stéréo au format mini-jack 3,5 mm, mais pas de sortie casque, pourtant bien pratique pour s’assurer de la qualité de l’enregistrement sonore.


    Intéressant : en mode photo pour conserver le maximum d’informations dans les hautes lumières, l’EOS M50 dispose d’un nouveau mode “priorité hautes lumières” baptisé D+2.

    Les images et la vidéo sont stockées sur des cartes SD / SDHC / SDXC via un emplacement pour carte unique prenant en charge UHS-I.

    Le M50 utilise le bloc-batterie au lithium-ion LP-E12 de 7,2 V 875 mAh de Canon. La batterie permet environ 235 images par charge.

    Du bon et du moins bon mais on arrive toujours pas au niveau des hybrides des autres marques, dommage. Et puis il y a encore peu d’optiques compatibles et même si il est possible d’utiliser des optiques EF/EF-S via un adaptateur, on perd alors en compacité.

    Je ne suis pas convaincue par ce boîtier.

    Dimensions : 11.6 x 8.8 x 5.9 cm
    Poids : 351 grammes sans objectif

    Disponibilité : mars en blanc ou noir

    Prix : 699 € avec l’optique classique de kit 15-45 mm f/3,5-5,6 IS STM équivalent 22.5-67.5mm


    2 responses to “Hybride Canon M50”


    • pepite

      Il y a quand même des progrès par rapport aux hybrides Canon précédents mais on est loin de ce que propose Sony avec ses hybrides APS-C (sans parler des hybrides full frame de Sony). Et en capteurs micro 4/3 Olympus et Panasonic ont aussi une longueur d’avance.

      Les plus : le prix intéressant pour cet hybride d’entrée de gamme, le dual pixel et la stabilisation sur 5 axes. L’écran orientable en tous sens. Un appareil qui satisfera de toute façon plus les photographes que les amateurs de vidéo.


    • Dom

      Merci Pépite.
      Bises
      Dom


     Leave a reply