• Un petit tour au jardin


    Debut de beau temps dans le jardin


    Oui je sais, cela fait un bon moment que je n’ai rien posté mais d’une part le temps à été catastrophique en Beauce jusqu’à il y a quelques jours et d’autres part j’ai eu beaucoup de travail dans le jardin. Le gel de cet hiver a tué pas mal de plantes et j’ai eu 5 arbres à déraciner si bien que je me suis coincée le dos. Maintenant mon dos va mieux et j’ai pu reprendre le travail dans le jardin, il y a encore du boulot et il faut que je remplace pas mal de plantes. Mes jasmins étoilés que j’aimais énormément (et quel parfum quand ils étaient en fleurs) n’ont pas supportés l’hier, certains rosiers non plus et ce ne sont pas les seuls malheureusement, mes vignes ont gelées aussi (je ne vais pas vous faire toute la liste).

    Le petit Nelson (mon chihuahua) a un peu grandi, il a du prendre 2 cm de plus et pèse maintenant 2.2 kg. Il va avoir un an dans quelques jours. C’est un petit chier hyper intelligent et inventif (surtout quand il s’agit de faire des bêtises), gai et sportif. Il n’a rien à voir avec ma si douce et tendre Biscotte et me fait parfois tourner en bourrique.

    Une vue plus large d’une partie du jardin, avec le pigeonnier (à droite) et une des portes (au tiers gauche) qui mène dans le parc des poules, vous allez comprendre pourquoi je vous dis cela en lisant la suite.


    jardin avec la porte du parc des poules


    Nelson a trouvé le moyen de passer régulièrement dans le parc des poules (derrière la barrière) et s’amuse parfois, heureusement c’est rare, à les courser, j’ai mis un mois à trouver par où il passait pour les rejoindre, car monsieur est malin ! Il sait très bien qu’il n’a pas le droit d’aller dans leur parc alors il attend toujours un moment où il est sûr que je ne le vois pas pour y aller. J’avais trouvé le premier passage mais il en a trouvé un autre grrrr, la dernière fois j’ai pu de nouveau le piéger, incroyable! : il restait environ 4 cm sous le grillage que j’avais attaché derrière l’autre porte du parc des poules, et bien monsieur a trouvé un moyen simple : on force sur le grillage avec la tête, ensuite on se couche sur le côté et en se tordant dans tous les sens tout en se servant de ses pattes avant pour s’aider on arrive à ramper sous la porte ! j’ai mis de grosses pierres du coté où la porte ne s’ouvre pas mais je suis certaine qu’il va encore trouve un moyen de passer les rejoindre.

    Un autre coin du jardin


    un autre coin du jardin


    Les lilas sont en fleurs et embaument dès que l’on passe à côté mais on ne voit pas bien celui de la photo, il faut dire que l’éclairage n’est pas optimum :-(

    En attendant mieux, c’est tout ce que j’ai à vous proposer aujourd’hui.


    9 responses to “Un petit tour au jardin”


    • Corbes

      Ahhh ! Te voilà de retour ! Je me demandais bien ce qui se passait…

      Sacré Nelson ! C’est sûr que lady aurait plus de mal à « aller aux poules ». Essaye de demander conseil à Trump (Donald), il parait qu’il a de bonnes idées pour construire des murs et les faire financer par les voisins.

      Bon, on est bien contents de te revoir en ligne. A bientôt pour de nouvelles aventures !


    • pepite

      Je compte faire un petit voyage très bientôt dès que j’aurai terminé le plus gros dans le jardin, je vous ferai un compte rendu :-)

      En attendant j’ai déjà aussi commencé mes plantations dans le potager pour les annuelles : courgettes, tomates, concombres, pomme de terre, poireaux., persil… J’ai déplacé aussi un de mes deux pommiers et replanté deux vignes. Les framboisiers et les fraisiers ont résistés à l’hiver par contre mes pêchers sont victimes de la cloque du pêcher et malgré un traitement rien n’y fait, je n’aurai donc pas de pêches cette année. Le poirier s’est couvert de fleurs, il était superbe en floraision. Je sature un peu au niveau du désherbage mais si on veut un beau jardin il faut bien le faire. Le pire c’est que dès qu’on a terminé dans un coin il faut recommencer dans un autre, ça pousse vite les mauvaises herbes grrrr.

      Mon buis est malade, il est infesté de « pyrales du buis » de vilaines chenilles qui le dévorent, je ne sais pas si je vais arriver à le sauver, la plupart du temps cela signe l’arrêt de mort des buis. Du printemps à la fin de l’été, trois générations de chenilles se succèdent. La pyrale du buis peut anéantir l’arbuste en quelques semaines. J’étais passé à travers jusqu’ici mais cette année…

      Voilà ce qu’on peut ramasser en une demie-heure :

      auto

      J’ai traité mon buis avec un produit bio mais le lendemain j’ai ramassé autant de chenilles !


    • Corbes

      C’est vrai qu’un magnifique jardin comme le tien, c’est beaucoup de plaisir, mais aussi un boulot dingue et très chronophage, sans compter les problèmes de dos.! Plus ces saletés de bestioles qui commencent à pulluler et à menacer de disparition des espèces entières. J’ai malheureusement peur que tes buis soient à passer par pertes et profits…

      Allez, courage, Pépite, de toutes façons, ces bestioles seront encore là quand l’espèce humaine aura déserté depuis longtemps la planète.


    • pepite

      J’en ai bien peur aussi, ce qui m’ennuie c’est que les buis poussent très lentement, et qu’il doit avoir à peu près trente ans, depuis quelques années chaque année je le taillais à environ 2 mètres de haut en lui gardant une forme ovoïde. L’avantage du buis c’est aussi qu’il ne perd pas ses feuilles l’hiver et avoir quelques persistants dans le jardin permet de garder un peu de verdure à la mauvaise époque de l’année. On verra bien si j’arrive à le sauver mais j’ai peu d’espoir, tous ceux que je connais qui avaient des buis on fini par les arracher. Dans les chateaux où ils avaient des petits buis de bordures ils les remplacent par du thym. La chenille du buis, arrivée en France en 2000, avait commencé par envahir le sud mais d’année en année sa propagation remontre de plus en plus vers le nord.

      J’ai aussi des arbres qui sont attaqués par la chenille gâte-bois (cossus-cossus), en voilà une qui sort du trou qu’elle a pratiqué dans un arbre :

      auto

      Ces chenilles finissent par rendre le tronc de l’arbre complètement creux, on repère leurs présences par un peu de sciure au pied des arbres mais surtout par tous les trous ronds qu’elle font dans le tronc. Elles sont très grosses, environ 7.5 cm de long et sont très résistantes, le mieux que j’ai trouvé pour les tuer quand j’en attrape c’est soit de les brûler bien enfermées dans du sopalin (elles cherchent toujours à se sauver) soit de les plonger dans du white spirit.

      Ça a commencé par un des frênes, puis maintenant ce sont mes cerisiers du japon qui sont aussi attaqués. Quand je peux en attraper je les fais brûler mais celles là on les voit rarement vu qu’elles vivent à l’intérieur du tronc des arbres, d’années en années elles prolifèrent et il n’y a que peu de moyens de luttes, un jour je serai aussi obligée d’abattre ces arbres :-(

      Quand on perd un arbre ou un arbuste c’est tout l’équilibre du jardin qui change et il faut à nouveau trouver des plantes et des arbustes qui soient cohérents, et puis ça fait toujours mal au coeur. Je suis très triste pour mes jasmins étoilées, leur parfum est vraiment sublime mais je n’en replanterai pas, ils n’avaient que 3 ans et ça revient assez cher. J’ai basé mon jardin sur les plantes parfumées qui se succèdent les unes aux autres et c’est un délice pour les narines. Tant pis pour les jasmins, je saurai maintenant qu’ils ne supportent pas les gros gels. Pour les rosiers je referai des boutures cette année, particulièrement du « Prince jardinier », qui donnent des fleurs exceptionnelles de beauté et donc le parfum est envoûtant.

      auto

      La photo ne rend pas encore assez la délicatesse des nuances de ce rosier aux fleurs magnifiques, j’en reprendrai des photos dès que les roses seront là.

      C’est vrai que parfois je me décourage, de février à mai c’est un travail monstre, chaque année à cette époque-ci je me dis, c’est la dernière année, l’année prochaine je ferai plus simple, mais j’aime tellement les fleurs et les beaux jardins…

      En attendant les semis de cosmos en godets prennent forme et je vais bientôt pouvoir les planter :-)


    • Corbes

      A propos de délicatesses de nuances, je viens de remplacer mon vieux E-M5 par le Pana G9, et je suis ébloui par la grande dynamique de son capteur. C’est le jour et la nuit par rapport à l’E-M5 (il est vrai qu’il est sorti il y a 7 ans maintenant, autant dire des siècles en numérique !


    • Dom

      Si je comprends bien, les petits chiots c’est encore pire que les gamins…
      Bon courage Pépite …
      Dom


    • pepite

      Merci Dom, oui parfois j’avoue manquer un peu de patience, par contre les chiens arrivent à la sagesse plus rapidement, enfin en principe ;-)

      Corbes, ça ne m’étonne pas vraiment que le Panasonic G9 soit encore meilleur et les progrès n’arrêtent pas. Je suis contente pour toi, tu vas pouvoir bien t’amuser avec.
      7 ans déjà depuis l’E-M5 ! Purée ça file le temps !!!


    • Emmanuel

      Hello Pépite très heureux de te revoir.
      Il est superbe ton jardin, il donne envie de s’y reposer, de méditer et apprécier l’ instant présent.
      Par contre il est vrai que cela demande beaucoup de travail et de patience mais le résultat est là… alors bravo et vu tes problèmes de dos qui ne te laissent et ne te laisseront jamais tranquille tu mérites une salve de bises pour pour te féliciter et t’encourager.


    • pepite

      Si si mon dos me laisse tout de même tranquille la majorité du temps heureusement ! C’est surtout quand je force dessus que mon dos me rappelle que je ne suis qu’une femme et pas construite comme un boxeur ;-)

      Il faudrait juste que je sois plus raisonnable mais ça ce n’est, pour moi qui est toujours active, pas évident à faire rentrer dans ma tête. Par contre chaque fois que je suis bloquée du dos (environ 1 à 2 fois par an pour de 3 à 7 jours) je me dis que je vais l’être, mais… comme beaucoup, dès que tout va bien j’ai tendance à oublier que ça pourrait revenir.

      Merci pour les bises et les encouragements :-)


     Leave a reply