• Chêne, pas beau mais… quand on a 1 000 ans…

    chêne à guillotin


    Nous continuons notre découverte de la forêt de Brocéliande en Bretagne.

    Aujourd’hui je remonte au nord est de Tréhorenteux, je m’arrête à Concoret pour voir un arbre… millénaire : Le chêne à Guillotin, cet arbre remarquable est le doyen de la forêt de Brocéliande. Concoret est à 10.8 km de Tréhorenteuc.

    Bien sûr cet arbre a perdu sa prestance mais imaginez-vous à son âge, je doute que l’on soit en bon état si c’était possible ;-)


    Caractéristiques : Chêne (Quercus Robur)

    Hauteur : 20 mètres

    Circonférence : 9.65 mètres

    Àge : environ 1 000 ans !


    Il nous raconte son histoire :

    « J’ai vu le jour en l’an de grâce 1144 par une belle journée de printemps alors que dans le ciel passait la comète de « Halley ». En ce temps là régnait sur le royaume de France Louis VII dit le « jeune » époux de la duchesse d’Aliénor d’Aquitaine. Je vais vous raccourcir mon histoire sinon il y en aurait des pages et des pages, passons donc à des siècles plus tard quand la France est de nouveau embrasée et que la révolution gronde. Un jour, toi, Guillotin, curé de Concoret tu es revenu dans ton fief, fidèle à tes convictions en 1791. Tu as su persuader tes paroissiens de braver les « sans-culottes » venus imposer les idées de la république. Tu fus pourchasser et tu vins te réfugier au coeur de mes entrailles. J’ai prié si fort pour toi que Dieu m’a entendu et te sauva.

    Et la légende dit :

    « Traqué par l’Armée Républicaine, sabre au clair, les « bleus » s’élancent dans les champs à ta poursuite. Alors que tu étais apeuré et essoufflé au creux de mon tronc, à mes pieds, les soldats de la République étaient sur le point de t’attraper. Mais une énorme toile d’araignée obstrua le passage te rendant ainsi invisible. On dit que Notre-Dame de Paimpont se serait transformer en araignée pour te sauver. »

    A l’aube du nouveau millénaire, je suis toujours là, bien accroché à cette terre qui m’a vu naître un jour. Si Dieu me prête vie, un peu de soin et beaucoup de respect de votre part mes chers amis, j’espère vivre quelques siècles encore. »


    Au départ je n’avais pas vu qu’il était creux, je n’avais pas de flash avec moi je n’ai donc pas pu en photographier l’intérieur. Je vous mets juste un gros plan de son tronc.


    chêne_guillotin_écorce


    C’est vrai qu’il n’est pas beau et qu’il a du subir de nombreuses mutilations mais je ne peux pas m’empêcher d’être émue par cet arbre qui continue à vivre après tant d’années, tant de siècles. il a du en voir des choses !
    La nature ne cesse de surprendre.

    Nous reprenons la route car je veux absolument aller voir l’épée d’Excalibur au lac de Trémelin à côté d’Iffendic.


    Parcours de la journée au départ de Tréhorenteuc (on rentrera par Paimpont et nous ferons une grande balade à pied en forêt de Paimpont) :


    parcours-nord-est_trehorenteuc


    Lire la suite (cliquez sur les liens) :

    L’épée du roi Arthur au domaine de Trémelin

    Iffendic, château du Breil


    1 responses to “Chêne, pas beau mais… quand on a 1 000 ans…”


    • pepite

      Je n’imaginais même pas qu’un chêne puisse vivre aussi longtemps.

      Le deux photos ont été prises avec le tout petit hybride micro 4/3 Panasonic GM5 de la taille d’un compact mais avec un capteur bien plus grand. Petit et léger il rentre dans une poche avec des objectifs de petites tailles.


     Leave a reply