• Quand mes légumes me surprennent ! Mais pas que…

    Très grosse courgette


    J’ai posé un briquet à côté de ma plus grosse courgette de la saison pour que vous rendiez compte de sa taille, elle pèse… 1.6 kg !!!! Et ne croyez pas que j’ai fait quoi que ce soit pour la pousser à grossir, elle est complètement bio, elle n’a pas eu d’engrais non plus. D’habitude je les coupe bien plus petites mais celle là je l’avais oubliée et on ne la voyait pas sous les immenses feuilles de la plante.

    Vous allez me dire qu’elles ont plus de pépins quand elles deviennent trop grosses, la solution si on veut les utiliser c’est d’en faire des tagliatelles de courgette et dans ce cas on ne se sert que de la partie sans pépin des grosses courgettes. Tiens je vous rajouterai la recettes dans mes recettes de cuisine. C’est délicieux et c’est une autre façon de manger des courgettes.

    Photo prise avec l’hybride Olympus E-M5 II et le zoom 14-150mm en mode priorité ouverture réglée sur F/5.

    Le lien vers la recette :

    Tagliatelles de courgettes


    Après ce légume hors du commun je vous propose une photo d’une fleur d’un de mes dahlias, le seul qui ait survécu après cet hiver si dur ici. La fleur est un peu défraîchie mais j’aime les nuances de la photo.



    dahlia



    Photo prise avec l’hybride Olympus E-M5 II et le zoom 14-150mm, ouverture réglée sur F/5.6.


    Un de mes rosiers que j’ai bien cru mort cet hiver, après une coupe ultra courte le voilà qui repart de plus belle, certes il est tout petit maintenant mais il n’arrête pas de me faire de très belles roses. La photo n’est pas top mais je voulais vous montrer comme il fait de belles roses.

    Pour cette photo de la rose j’ai pris le Sony a6300 avec le 18-200mm version 1 en mode priorité ouverture réglée sur f/8 à 200 iso. Focale 156mm. Ce n’est pas une photo d’art et le bouton de rose me gênait pour le cadrage alors j’ai fait comme j’ai pu.



    rosier_rouge



    Connaissez-vous le Platycodon, cette jolie fleur bleue avec des pistils assez bizarres ?

    L’hiver cette plante disparaît complètement mais quand arrive le printemps elle ressort de terre chaque année.



    platycodon



    Allez je vous ajoute une petite photo d’une de mes tomates encore verte, d’autres commencent déjà à rougir mais c’est la forme de celle-ci encore jeune qui m’a plue ;-)

    Photo prise avec l’hybride Olympus E-M5 II et le zoom 14-150mm, ouverture réglée sur F/5.6.



    tomate verte



    Et puis la série ne serait pas complète si je ne faisais pas une petite place à mes chiens. Nelson a refusé d’être dans la bonne lumière alors tant pis je l’ai pris de dos ;-)


    Nelson


    Sony a6300 avec le 18-200mm version 1 en mode priorité ouverture réglée sur f/5.6 à 200 iso.

    Et puis ça faisait longtemps que je ne vous avais pas posté une photo de ma belle Lady :


    lady_juillet_2018



    Elle a toujours autant la forme et même si elle souffre de la chaleur elle ne peut pas s’empêcher de me demander de jouer avec son anneau pour que je lui lance et qu’elle me le rapporte. Pour Lady la vie est un jeu.

    Olympus E-M5 II objectif 14-150mm ouverture f/5.6, focale 90mm, vitesse 1/400ème de seconde.


    3 responses to “Quand mes légumes me surprennent ! Mais pas que…”


    • pepite

      Cette année si tout va bien je vais crouler sous les tomates alors que les années précédentes à part les tomates cerises ce n’était pas top. Année à courgettes aussi, j’en ai un paquet et encore j’en ai congelé pour cet hiver.
      Je me suis aussi régalée avec les fraises.
      Les pommes de terre ont donné mais bizarrement moins que d’habitude.
      Pour les concombres pfuuu 3 seulement depuis le début de la saison et un seul pied a survécu, ils n’ont pas du aimer la pluie tombée au moment des inondations.
      Les framboises se font attendre.
      Je n’aurai pas de poires ni de pêches à cause du gel qu’on a eu, par contre pour les pommes ça va aller. Chaque année est différente.

      Si j’ai perdu des rosiers cet hiver ceux qui sont restés m’ont fait des explosions de fleurs et ça continue pour mon plus grand plaisir et quel parfum hummmmm c’est délicieux de les sentir.


    • pepite

      Record battu pour mes courgettes, j’en ai découvert une autre que je n’avais pas vu (pourtant vu la taille !!!) elle a bloqué ma balance de cuisine qui monte jusqu’à 3 kg !!!!


    • pepite

      Je me plaignais de ne pas avoir eu les mêmes rendements sur mes pommes de terre cette année mais je ne suis pas la seule. Moi c’est juste pour ma consommation personnelle mais quand on lit ça ça ne m’étonne pas que j’en ai eu moins cette année :

      Il n’a fallu qu’un gros mois pour que la séchesse qui sévit au Nord de l’Europe multiplie les cours sur le marché à terme à Leipzig par 2,5. Un tel niveau ne s’est pas vu depuis cinq ans. Hier, mardi 24 juillet, le cours a clôturé à 304 €/t après avoir tapé les 325 €/t en séance la veille. Sur le marché libre, les derniers lots de Bintje ont même fait mieux. Leur prix a quadruplé en peu de temps pour atteindre les 100 €/t.


     Leave a reply