• Sony a6400 entre a6300 et l’a6500, un autofocus de course




    Sony mise particulièrement sur la réactivité de l’appareil et a mis les bouchées doubles sur l’autofocus en optimisant encore un peu plus le suivi AF – déjà réputé pour être l’un des plus rapides sur le précédent modèle – en intégrant le processeur de l’A9 et une mise au point ultra-rapide.

    Par rapport à l’a6300 les évolutions sont intéressantes.

    On retrouve l’excellent capteur APS-C de 24 millions de pixels des a6300 et a6500, Sony a incorporé à son nouveau boîtier le processeur Bionz X de dernière génération de l’A9.

    La plage de sensibilité monte maintenant jusqu’à 32 000 iso et à 102 400 iso en mode étendu. (51 200 ISO pour l’AlphA 6300).

    Au niveau des formats photos Sony a ajouté le format carré aux traditionnels formats 3/2 et 16/9ème je trouve ça utile même si je ne me sers pas souvent du format carré.

    Le viseur est le même que celui qui équipe les A6300 et A6500 : un Oled XGA Tru-Finder de 2,36 Mpts, avec un grossissement 0,70x (en équivalent 24 x 36). Réglage dioptrique : de -4 à +3

    L’obturateur culmine à 1/4 000ème de seconde (inchangé par rapport à l’a6300). Il est donné pour une durée de 200 000 déclenchements (bravo).

    La plus grosse évolution se situe au niveau de l’autofocus : l’AF hybride repose sur 425 points à détection de phase, et autant à détection de contraste, pour une couverture d’environ 84 % de la surface du capteur. Il intègre en outre des fonctionnalités inaugurées sur l’A9 dont l’« Eye AF en temps réel avancé ». On peut ainsi choisir de faire le point sur l’œil gauche ou droit du sujet en modes AF-C ou AF-A. Sony annonce qu’une mise à jour sera disponible l’été prochain dans ce domaine (également pour les A9, A7R III et A7 III), avec une optimisation de cette technologie pour photographier les animaux domestiques ou sauvages.
    Choisissez Oeil gauche, Oeil droit ou Auto dans le menu et concentrez-vous sur le rendu général de votre composition. Assignez ces options à des boutons personnalisables et jonglez d’une option à l’autre au milieu d’une séance photo.

    Autre nouvelle fonction par rapport aux A6300 et A6500, l’ajout du système de suivi en temps réel « Real-time Tracking » redoutablement efficace, qui repose sur la reconnaissance d’objets basée sur l’intelligence artificielle, et prend en compte la couleur, la distance du sujet et la luminosité.

    La mise au point en autofocus a été améliorée pour atteindre une vitesse de 0,02 s seulement (contre 0.05 s pour l’a6300). Sony dit que c’est l’autofocus le plus rapide du monde.

    Les collimateurs de mise au point (425 points à détection de phase, et autant à détection de contraste) :


    Les collimateurs de mise au point


    L’A6400 dispose d’un flash intégré. Inchangé par rapport à l’a6300.
    Compensation du flash : +/- 3 EV (possibilité de passer de paliers de 1/3 EV à des paliers de 1/2 EV)

    L’écran orientable inclinable de 180 ° vers le haut et 74 ° vers le bas devient tactile.

    Pas de stabilisation par le capteur. Il faudra donc compter sur la stabilisation optique avec les gros télés ou choisir l’a6500 pour en profiter. Ça ne m’a pas gêné pour photographier la lune avec l’a6300 et le 70-300mm.


    Mode rafale

    Prises de vue jusqu’à 11 images par seconde en mode After-View ou 8 images par seconde en mode Live-View par l’écran. Idem avec l’a6300 mais sans l’amélioration de l’autofocus de l’a6400)

    Côté fonctionnalités importantes on retiendra la rafale susmentionnée qui digère jusqu’à 116 images en JPEG (46 en RAW).
    Prise de vue continue silencieuse jusqu’à 8 images avec suivi AF/AE. Et ce, même en mode AF-C, avec Eye AF ou le suivi en temps réel.
    (3 images par seconde avec AF / AE avec l’a6300 en mode silencieux).


    Sony revendique une qualité de fabrication améliorée mais elle est déjà excellente sur les précédents modèles.


    Modes d’exposition :

    • Auto
    • Programme
    • Priorité ouverture
    • Priorité vitesse
    • Manuel
    • + modes scènes : Portrait, Paysage, Macro, Sports, Crépuscule, Portrait de nuit, Scène de nuit, Crépuscule à main levée, Anti-flou…


    Effets spéciaux
    13 types : Postérisation (Couleur), Postérisation (N/B), Couleur pop, Photo rétro, Couleur partielle (R / V / B / J), Monochrome à contraste élevé, Photo à l’ancienne (Normal / Froid / Chaud / Vert / Magenta), Image claire, Filtre de flou (Haut / Centre / Bas), Effet HDR (Haut / Centre / Bas), Monochrome aux tons riches, Miniature (Automatique / Haut / Centre (H) / Bas / Droite / Centre (V) / Gauche), Aquarelle, Illustration (Haut / Centre / Bas)

    Style créatif
    Standard, Vif, Neutre, Clair, Profond, Eclairé, Portrait, Paysage, Crépuscule, Nocturne, Feuilles mortes, Noir et blanc, Sépia, Style boîte (1-6), (Contraste (-3 à +3 par paliers), Saturation (-3 à +3 par paliers), Netteté (-3 à +3 par paliers))

    Profil d’image
    Oui (désactivé / PP1-PP10) Paramètres : Niveau de noir, Gamma (Vidéo, Photo, Cinéma1-4, ITU709, ITU709 [800 %], S-Log2, S-Log3, HLG, HLG1-3), Gamma noir, Genou, Mode de couleur, Saturation, Phase de couleur, Profondeur de couleur, Détail, Copie, Réinitialisation

    Fonctions de gamme dynamique
    Désactivé, Optimisateur de plage dynamique (automatique / niveau (1-5)), HDR automatique (Différence d’exposition automatique, Niveau de différence d’exposition (1-6 EV, par paliers de 1 EV))

    Espace colorimétrique
    sRVB standard (avec gamme sYCC) et Adobe RVB standard compatible avec TRILUMINOS Color


    Modes de mesure :
    Il existe deux nouvelles options de mode de mesure: la mesure moyenne sur l’écran ou la mesure en surbrillance. Vous pouvez également maintenant ajuster la zone de mesure spot aux tailles standard ou grandes.

    • Multizone
    • Pondérée centrale
    • Surbrillance pondérée (Hautes lumières)
    • Moyenne
    • Spot (Spot standard/large)

    Voilà qui est intéressant, j’ai hâte de voir les retours sur le mode de mesure surbrillance pondérée.

    Compensation d’exposition :
    ± 5 (paliers de 1/3 EV et 1/2 EV sélectionnables), inchangée par rapport à l’a6300.


    Panorama par balayage. Idem a6300. Un mode que j’utilise beaucoup en voyage pour les paysages, le boîtier fait le montage des images automatiquement et délivre un fichier fini d’excellente qualité.


    Vidéo

    En vidéo, le tournage s’effectue en 4K UHD à 25 im/s, ou en 1080p à 50 im/s (l’A6500 atteint lui 100 im/s). Il est possible de filmer en 4:2:2 sur 8 bits sans compression via la sortie HDMI. Il est possible de brancher un micro pour enregistrer un son de meilleure qualité sur la prise jack 3,5 mm. Un profil d’image HLG (Hybrid Log-Gamma) est maintenant disponible pour faciliter le flux de travail vidéo HDR ainsi que les profils S-Log2 et S-Log3. On trouve aussi la bien utile fonction Zebra. Il est étonnant de voir qu’il ne possède pas de prise casque celle-ci restant réservée aux modèles plein format Sony de la série A7.

    sony a6400 avec micro


    Pour l’enregistrement du son, en plus de la prise de microphone externe, un adaptateur XLR en option (disponible séparément) facilite l’utilisation de microphones de niveau professionnel pour vous offrir une meilleure qualité audio.

    Vous bénéficiez désormais de fonctionnalités telles que la prise en charge de l’enregistrement proxy HD, de sorte que l’appareil photo puisse simultanément enregistrer une version de votre métrage à faible débit et relativement basse résolution pour une utilisation en montage. Ensuite, une fois que vos modifications sont terminées, vous pouvez à la place échanger le métrage de haute qualité en résolution intégrale.

    Le processeur profite en outre aux vidéastes grâce à l’inclusion d’un paramètre S & Q (ralenti et accéléré) qui permet de capturer de la vidéo Full HD à une variété de cadences allant de 1 à 120 images par seconde. Ralenti jusqu’à 5x ou accéléré jusqu’à 60x.

    Une carte SDHC/SDXC Classe 10 ou supérieure est requise pour l’enregistrement vidéo au format XAVC S. Une carte à vitesse UHS classe 3 ou supérieure est requise pour l’enregistrement à 100 Mbit/s.

    Format d’enregistrement : Compatible avec le format XAVC S, AVCHD ver. 2.0

    Compression vidéo : XAVC S : MPEG-4 AVC/H.264, AVCHD : mpeg-4 AVC / H.264

    Format d’enregistrement audio : XAVC S : LPCM 2 canaux, AVCHD : Dolby® Digital (AC-3) 2 canaux, Dolby® Digital Stereo Creator

    Espace colorimétrique : Standard xvYCC (technologie x.v.Colour par connexion via câble HDMI) compatible avec couleurs TRILUMINOS

    Fonctions vidéo : Affichage du niveau audio, Niveau d’enregistrement audio, Sélecteur PAL/NTSC, Enregistrement proxy (1280 x 720, environ 9 Mbit/s), TC/UB (Préréglage TC / Préréglage UB / Format TC / Exécution TC / Création TC / Enregistrement heure sur UB), Pose lente automatique, Contrôle de l’enregistrement, Nettoyage des informations HDMI. (Sélection Marche/Arrêt), Gamma Display Assist

    Sortie HDMI® : 3840 x 2160 (30p), 3840 x 2160 (25p), 3840 x 2160 (24p), 1920 x 1080 (60p), 1920 x 1080 (60i), 1920 x 1080 (50p), 1920 x 1080 (50i), 1920 x 1080 (24p), YCbCr 4:2:2 8 bit


    L’intervallomètre figure enfin dans les menus (il fallait auparavant acheter une application dédiée). La toute nouvelle prise de vue par intervalle, réglable entre 1 et 60 secondes, peut être réglée dans l’appareil photo. Elle peut ensuite être utilisée pour créer des vidéos Time-lapse sur un PC à l’aide de l’application Viewer à partir des applications de bureau Imaging EdgeTM.

    Un seul port pour cartes mémoire, de type SD ou Memory Stick.


    Bluetooth pour compléter le Wi-Fi et le NFC existants

    Le Sony A6400 conserve les radios Wi-Fi et NFC intégrées de son prédécesseur, le premier étant utilisé pour le transfert de données à haute vitesse, et le second pour un couplage rapide et facile et des transferts en bloc avec des téléphones Android. Et à côté d’eux, il y a maintenant une radio Bluetooth 4.1 pour une connexion de données à faible consommation d’énergie et à faible bande passante qui peut être laissée en arrière-plan, de sorte que l’appareil photo et le téléphone puissent communiquer au besoin, puis établissent automatiquement la connexion Wi-Fi pour les grandes transferts de données.

    La connexion Bluetooth peut également être utilisée pour synchroniser les données de localisation depuis votre smartphone.


    a6400 dessus


    Sony a intégré l’intelligence artificielle (IA) dans son autofocus.

    Kenji Tanaka, chef du développement des appareils hybrides dit : « L’IA arrive dans nos appareils photo ». Point d’appareil photo intelligent qui prend des photos à votre place,  l’IA est ici une série d’algorithmes développés par le biais de méthodes d’apprentissage profond (« deep learning ») par les serveurs de Sony pour reconnaître les sujets d’une scène. Des algos qui s’appuient sur le puissant processeur Bionz X, le monstre de calcul qui motorise les appareils récents de la marque, de l’Alpha A9 au RX10 mark IV.

    A quoi servent cette « intelligence » et cette puissance de feu ? A identifier et suivre les sujets lors des rafales (11 i/s en obturateur mécanique 8 i/s en obturateur électronique) : l’A6400 intègre la dernière version de la mise au point sur l’œil (Eye-AF) qui détecte en temps réel les yeux des sujets et maintient la mise au point dessus y compris lorsque les sujets sont en mouvements. La finesse du système va même jusqu’à la déclaration de l’œil préféré pour la mise au point (gauche ou droit, les aliens à trois yeux ne sont pas pris en charge) avec une fonction de bascule automatique entre l’un et l’autre. Une détection des yeux qui ne se limite pas aux humains puisque les animaux sont pris en charge.

    Le suivi en temps réel est la première tentative de Sony en matière de reconnaissance autofocus qui dépasse les yeux ou les visages et inclut des motifs, des textures, des distances et des formes. Plutôt que de se contenter de reconnaître les yeux ou les visages, la nouvelle technologie de Sony est capable d’identifier des objets entiers et, en théorie, de les suivre indéfiniment sur plusieurs plans de la mise au point et en dépit des interruptions dans le cadre (c’est-à-dire des objets passant devant le sujet suivi). Bien que puissante en elle-même, la technologie est nettement supérieure lorsqu’elle est combinée à Eye-AF. De plus, les deux fonctions ne peuvent pas être séparées. À partir de l’A6400, Eye-AF s’associe au suivi en temps réel pour calculer en permanence le point de mise au point automatique optimal, qu’un œil soit visible ou non. Maintenant, le côté ou l’arrière de la tête du sujet n’interrompt plus Eye-AF.


    Des petits plus :

    Personnalisation complète avec 89 fonctions attribuables à 8 touches personnalisées, des fonctions Mon cadran et Mon menu, une convivialité améliorée du menu général, un écran d’aide pour les menus, un classement en étoile pour les images, et de nombreuses autres fonctionnalités qui permettent une expérience de prise de vue transparente. Il est également construit en alliage de magnésium robuste et dispose d’un obturateur durable d’une capacité nominale d’environ 200 000 cycles. Il est également capable de transférer des fichiers de manière transparente vers un smartphone ou une tablette lorsqu’il est connecté à la nouvelle application Imaging Edge Mobile.


    Poids du boîtier nu : 403 g (avec carte et accu).
    Dimensions : 12cm x 6.69 cm x 6 cm (L x H x P)
    Batterie : NP-FW50
    Sony propose une autonomie très très légèrement supérieure de 360 ​​images avec le viseur électronique ou de 410 images avec l’écran LCD, les deux valeurs étant augmentées de 10 images par rapport à l’A6300. Il n’y a pas d’évolution à ce niveau-là, mais c’est dans la moyenne sur le secteur des hybrides. Pour une journée complète de photographie intensive, il est donc préférable de s’équiper d’une seconde batterie et d’un chargeur de batterie indépendant.
    Cartes mémoire : DUO SD / SDHC / SDXC / Memory Stick (compatible UHS-I)

    La connectique comprend une prise micro-USB, HDMI et une entrée micro minijack 3,5 mm. L’unique slot de carte mémoire SD en UHS-I seulement est positionné sur le dessous de l’appareil, au niveau de la batterie, ce qui n’est pas idéal pour changer facilement de carte lorsque l’appareil est positionné sur un trépied.


    Prix :
    sous les 1000 € en boîtier nu en cherchant un peu sinon le prix annoncé est de 1 050 €, 
    1150 € en kit avec le 16-50 mm OSS ;
    1450 € avec le 18-135 mm OSS. 
    (À sa sortie, l’A6300 était à 1250 € nu et l’A6500 à  1700 €.)

    Disponibilité : mars 2019

    Par comparaison on trouve actuellement l‘a6300 (sorti en mars 2016) à environ 770 € en boîtier nu et l’a6500 (sorti en mars 2017) à environ 1260 €.

    Je salue le prix à l’heure où les fabricants d’appareils photos ont tendance à largement augmenter leurs tarifs, cet a6400 offre un rapport qualité prix exceptionnel.


    Rien que pour le nouveau processeur et l’autofocus haut de gamme il est encore plus intéressant que l’a6300 que je possède. Par contre, à mon avis, pour ceux qui possèdent déjà l’a6300 les évolutions ne sont pas assez flagrantes pour changer de boîtier.


    Accessoires externes :

    Chargeur de batterie : Adaptateur secteur AC-PW20 ou mieux au même prix le chargeur + batterie :

    Kit chargeur ACC-TRW (NP-FW50 + BC-TRW)

    Chargeur de batterie ACC-TRW

    Chargeur multitension, idéal pour les voyages. Indispensable à mon avis. De plus vos batterie se rechargeront plus vite que sur l’appareil photo.

    Ceci permet de pouvoir continuer à photographier le temps que l’autre batterie est en charge.
    Pratique : le témoin de charge s’éteint lorsque la batterie est chargée normalement et les 3 diodes indiquant la progression de la charge s’éteignent lorsque la charge est complète.

    Contenu du colis :

    • Câble secteur prise standard FR (Européenne)
    • Chargeur SONY BC-TRW
    • Batterie SONY NP-FW50

    Prix suivant les vendeurs, environ 80 € l’ensemble.


    Micro externe compatible (en option) :

    Sony micro stéréo ECM-XYST1M


    micro stéréo pour Hybride Sony a6400

    Il n’y a pas besoin d’adaptateur pour ce micro. Environ 130 € suivant les vendeurs.

    Compatible avec l’a6000, a6300, a6400, a6500 et les séries RX10, RX10 II, RX10 IV, RX100 II.

    Micro Sony ECM-XYST1M

    Obtenez le son qui vous convient avec une gamme d’enregistrement réglable de 120 degrés maximum que vous filmiez une scène en solo ou en groupe. Un micro intéressant pour son prix et grâce à ses têtes multidirectionnelles. Son poids de seulement 100 grammes permet de l’installer et de le transporter facilement .





    Adaptateur XLR pour micros : XLR-K1M (environ 692,40 € TTC)


    Kit micro Sony XLR-K1M


    Les prises XLR de l'adaptateur XLR-K1M


    kit micro de l'adaptateur Sony XLR-K1M




    Adaptateur et micro XLR-K2M (environ 460 € TTC)


    kit micro Sony XLR-K2M



    Sony kit adaptateur et micro XLR-K2M

    Micro du kit adaptateur XLR-K2M


    Aucune batterie n’est requise : fonctionne grâce à l’alimentation de votre appareil photo.

    Le porte-microphone réduit les vibrations et permet d’ajuster facilement le son pour trouver les réglages adaptés à chaque événement. Avec une réponse en fréquence directionnelle, le kit adaptateur est idéal pour les mariages, les interviews et même les activités extérieures. Fourni avec la chaussette coupe-vent.

    Compatible avec l’a6300, a6400, a6500 et hybrides Sony full frame série A7.



    Télécommande sans fil RMT-DSLR2

    • Compatible avec de nombreux appareils photo, elle permet de contrôler la composition des photos et des vidéos à distance. Compatible également avec les boîtiers de la série A7 comme les A7, A7 II, A7R, A7R II, A7S, A7S II et A9. Elle est compatible avec l’a6000 elle devrait donc logiquement l’être aussi avec l’a6400.
    • Elle permet de lancer et arrêter les vidéos grâce aux commandes sans fil.

    • Idéale pour les autoportraits et les photos de nature. 
      Grâce à une connexion infrarouge sans fil, vous pouvez déclencher l’obturateur lorsque vous êtes dans le champ de votre appareil photo ou en dehors.

    • Permet d’éviter tout mouvement de l’appareil. Elle vous permet de déclencher l’obturation à distance et avec précision sans toucher votre appareil photo.

    • La télécommande vous permet aussi  de modifier vos réglages sans toucher l’appareil photo lorsqu’il est sur pied ou en position surélevée par exemple.

    • Déclenchement direct ou retardateur.

    Prix : moins de 30 €



    Torche infrarouge HVL-LEIR1

    torche infrarouge Sony HVL-LEIR11

     

    Eclairage LED, pouvant atteindre 1 500 lux

    Jusqu’à 20 mètres la nuit avec SuperNightShot®

    Deux piles AA la rendent facile et pratique à recharger

    Pour les appareils photo avec NightShot®, d’après Sony la lumière infrarouge vous permet de réaliser des vidéos dans la plus totale obscurité (0 lux) jusqu’à 7 m.

    Prix : environ 169 €


    7 responses to “Sony a6400 entre a6300 et l’a6500, un autofocus de course”


    • pepite

      Au niveau de la qualité des images pour le moment je ne trouve pas de différence avec l’a6300 aux sensibilités habituelles. Par contre les images semblent toujours exploitables jusqu’à 51 200 iso avec l’a6400 !!! Mais il ne faut pas tenter les 102 400 iso c’est affreux.
      L’a6400 se concentre encore un peu plus sur la réactivité globale de l’appareil, améliorée par l’arrivée du nouveau processeur et des modes de suivi performants.
      L’a6500 offre lui un capteur stabilisé sur 5 axes mais il est plus onéreux que l’a6400.
      Vu l’âge de l’a6300 (mars 2016) il pourrait peut-être disparaître du catalogue mais l’a6000 plus ancien est toujours proposé alors… cela dit au prix actuel de l’a6300 c’est une super affaire si on ne tient pas à l’autofocus encore amélioré que je trouve déjà excellent sur l’a6300.
      Je pense que par rapport à l’a6300 l’a6400 sera surtout utile à ceux qui veulent photographier des sujets rapides en mouvement.


    • espresso

      Merci pour ce retour Aline, je vois bien que cet appareil est l’idéal pour celui qui peut se passer d’un stabilisateur, question prix il ne dépasse pas les 1000 € donc pour remplacer mon A6000 c’est à voir.


    • Claude B.

      Curieusement vous omettez de mettre la Sony A6000!!

      La A6400 est 100% plus dispendieuse que la A6000.
      Si vous ne faites pas de vidéo ou très peu, gardez la A6000!
      La qualité de ses images est tout-à-fait excellente et très peu de différence avec la A6500é
      Pas de vidéo, alors le 4K inutile, pour faire vos selfie? Votre celle fera l’affaire avec son écran variable.
      Le zoom proposé Sony 18-135mm ext excellent pour la photo, mais pas pour la vidéo! Pour la vidéo, le zoom 18-105mm est très convenable avec son Power Zoom.


    • pepite

      Bonjour Claude

      Je n’oublie pas du tout le Sony a6000 qui est effectivement un excellent boîtier que j’ai eu en ma possession et auquel j’avais dédié un article lors de sa sortie en 2014 :

      Hybride Sony A6000 un boîtier expert de qualité

      Il a d’ailleurs reçu un « Gold Award » lorsqu’il est sorti. J’ai été ravie de ce boîtier mais l’a6300 m’a apporté plus de confort pour les prises de vues animalières avec son autofocus plus réactif et plus précis.

      Il y a eu des progrès depuis l’a6000, il faut bien suivre l’actualité et les innovations.
      L’a6000 n’était pas encore un appareil qui enchantait les photographes sportifs et animaliers, ces derniers attendaient et réclamaient un boîtier plus optimisé pour les prises de vues de sujets en mouvements. Sony les a entendu.

      De plus en mode rafale l’a6000 permettait 49 Jpeg et 21 images en Raw+Jpeg, pour certains photographes c’était trop peu. L’a6400 digère jusqu’à 116 images en JPEG ou 46 en RAW par rafale.

      Les a6300, a6400 et a6500 ont progressé concernant le suivi de sujets en mouvement avec un autofocus bien plus réactif en mode photo. Ils apportent aussi des progrès en vidéos. J’ai donc comparé des appareils qui étaient assez similaires. Ceci dit l’a6000 reste bien sûr un excellent appareil photo dont la qualité d’image n’est plus à démontrer.

      Il est donc logique que le prix ne soit pas le même pour les derniers apn. L’avantage avec Sony est qu’il garde les anciens appareils au catalogue ce qui permet aux photographes qui n’ont pas besoin des dernières innovations de se procurer un excellent appareil photo pour un petit prix comme c’est le cas pour l’a6000 que l’on trouve actuellement pour moins de 500 euros (en boîtier nu sans objectif).
      __________

      Coucou Expresso

      Merci pour la mise à jour pour l’a6000 :-)
      Je suis certaine que ça va intéresser les lecteurs et possesseurs de l’a6000 qui en plus est un appareil photo solide, et malgré ses 5 ans et un usage intensif, le mien est toujours comme neuf, même si maintenant je l’ai délaissé pour l’a6300.

      Je trouve d’ailleurs le prix de l’a6400 très contenu avec tout ce qu’il offre, ce qui va permettre aux photographes de lui greffer des objectifs de qualité pour en tirer le maximum.

      Et j’insiste toujours sur ce point il faut acheter des objectifs à la hauteur de l’appareil. sinon c’est comme si on greffait des enceintes à 10 euros sur une chaîne haute fidélité, le son serait pourri malgré la qualité de la chaîne. C’est la même chose pour les appareils photos et malheureusement certaines optiques dépassent parfois le prix du boîtier.

      Au niveau de la qualité d’image on est à peu près dans le même registre qu’avec l’a6000 c’est surtout pour tout le reste que l’a6400 s’avère intéressant. Autofocus, suivi des sujets en mouvement, rapidité, rafales, vidéo, gestion du bruit en hautes sensibilité, écran tactile, etc.

      A propos du suivi de sujets en mouvements rapides, il faut rester conscient que l’on ne sera pas à 100% d’images nettes sur une rafale même avec l’intelligence artificielle mémorisant la forme, les couleurs, etc. du sujet suivi mais sur un fond de ciel par exemple on devrait être entre 80 à 90% d’images bien nettes par rafale avec une bonne lumière et une vitesse de prise de vue adaptée à la vitesse du sujet suivi.

      L’a6400 sortant seulement ce mois-ci il est encore tôt pour avoir des retours significatifs d’utilisateurs sur le terrain.


    • Bruno

      Merci pour ton retour Aline. j’ai fait la mise à jour de mon A6000 j’ai observé un peu plus de rapidité au niveau de l’AF sur un chien qui bouge, c’était mieux à mon avis, et c’est très bien que sony propose une mise à jour sur un boitier sorti depuis 5 ans.
      Bonne soirée.


    • pepite

      Merci Bruno :-)

      Oui c’est bien de la part de Sony. C’est même étonnant qu’il fasse encore des mises à jour pour un appareil de cet âge ! C’est la seule marque qui fasse ça.

      Bonne fin de soirée :-)


     Leave a reply