• Sony A7R IV … une bête de 61 millions de pixels !

    Sony A7 IV


    Sony le pionnier des hybrides 24×36 avec ses séries A7 et A9 voit arriver la concurrence par Canon, Nikon et  dernièrement Panasonic. On se doutait bien que Sony n’allait pas laisser ceux là venir marcher sur ses plates-bandes surtout que maintenant il détient la première marche du podium ! Sony a réussi à créer l’hybride le plus complet du moment.

    Sony a doté son dernier né d’un capteur BSI (rétroéclairé) de 61 millions de pixels !!! (personnellement je ne vois pas l’intérêt de tant de pixels) sans filtre passe-bas, doublé d’un mode haute résolution à 240 millions de pixels !!!!! M’sieur Sony ce n’est pas trop ça ? Nos pauvres disques durs ! Mon brave Sony A7 prend d’un seul coup un coup de vieux.
    C’est la plus haute définition vue sur un capteur plein format.

    Le mode de prise de vue multiple à décalage de pixels, offre deux options : sur quatre images (comme sur l’A7R III) ou seize images (trépied obligatoire), pour obtenir un fichier de 240 Mpxl.
    Il est cependant possible d’opter pour une définition de 26 Mpxl ou pour le mode Super 35 mm (en Raw ou en Jpeg). Ahhh quand même :-)

    A7 IV taille de l'image


    Bon à savoir : en Jpeg une image de 60 millions de pixels mesure 9504 x 6 336 et pèse environ 33 Mo et en Raw elle pèse environ 120 Mo.

    On retrouve le processeur Bionz X utilisé sur l’A7R III et l’A9.

    Et pour compléter le tout un viseur Oled à 5,76 millions de points. Whaouuu ça c’est du viseur !

    L’autofocus progresse aussi, avec une détection et suivi des yeux en temps réel, sur un sujet (humain ou animal) en mouvement en photo et en vidéo. Si vous êtes en mode Auto, l’autofocus privilégie le visage qui se trouve le plus près de l’appareil.
    L’Eye AF en temps réel fait évoluer la photo de portraits. Cette technologie IA permet une détection des yeux précise et immédiate et un suivi pour une mise au point claire et nette sur le visage du sujet, ou pour photographier des mannequins en mouvement pendant une séance photo.

    Grâce à un algorithme amélioré, l’A7R reconnaît l’œil animal, en plus de l’œil humain, pour une détection et un suivi rapides, précis et automatiques. Cette fonction permet un meilleur taux de réussite lors de la prise de vue d’animaux sauvages/de compagnie lorsqu’il faut gérer les obstacles ou que l’orientation horizontale/verticale de l’appareil photo change souvent. Pour utiliser cette fonction, il faut choisir le mode « Animal » dans le menu « Détection de sujet » sous « Régl. AF visage/yeux ».

    Vous pouvez utiliser Eye AF en temps réel avec le suivi en temps réel, afin de capturer des sujets dynamiques en mouvement. Utilisées en même temps, elles permettent un suivi précis pour plus de confort pour les portraits.

    L’écran LCD tactile est inclinable vers le haut (107°) et le bas (41°).

    Deux logements sont prévus pour des cartes mémoires SD compatibles UHS-II.

    Une prise sur le côté permet de brancher des flashs de studio.


    L'A7 IV vu de dos

    La cadence en rafale est à 10 images par seconde à pleine définition avec suivi AF et AE. Impressionant étant donné la définition de 61 Mpxl. Vous pourrez enregistrer 68 images (Jpeg ou Raw compressés), en plein format, avec une carte SD UHS-II et 7 images par seconde en mode silencieux. En mode APS-C, on pourra enregistrer deux cents images.

    La plage de sensibilité s’étend de 100 à 32 000 Iso et 50 à 102 400 Iso en mode étendu.

    La dynamique est de 15 IL, un record.

    On retrouve la stabilisation sur cinq axes avec un gain de 5,5 IL. Le mécanisme de l’obturateur a été revu et optimisé en tenant compte des algorithmes du stabilisateur. Celui-ci sera également mis à contribution pour produire des fichiers de 240 Mpxl, via le mode Multi Shift resolution, à partir de quatre ou seize images : les informations RGB sont acquises pour chaque image sans interpolation.

    L'A7 IV vu de dessus

    A noter : La molette de correction d’exposition peut être verrouillée.

     

    Autofocus : 567 points en mise au point automatique à détection de phase (99,7 % [h] et 74,0 % [l]) et 425 points en détection des contrastes.

     

    Vidéo

    On retrouve bien sûr la Vidéo 4K UHD

    Avec possibilité de solliciter le suivi AF sur les yeux en temps réel pendant le tournage.

    Le format Super 35 mm, offrira un niveau de détail plus élevé, grâce à un suréchantillonnage, équivalent à une qualité 6K.

    On retrouve les courbes S-Log2 et S-Log-3, déjà vues sur l’A7R III. Par contre il ne sera pas possible de filmer en 50 images par seconde en 4K. Comme avec son prédécesseur, le débit binaire maximal est de 100 Mbits /s en XAVC S. Port microphone et port casque.

    A7R IV avec S-Log3 pour une meilleure gradation des ombres aux demi-teintes et une vaste gamme dynamique jusqu’à 14 diaphs, plus S-Gamut3/S-Gamut3. Espace colorimétrique très vaste, plus fonction S-Log2. Profil d’image HLG (Hybrid Log-Gamma) pour workflow HDR instantané. Vidéos réalistes, sans ombres bloquées ni écrêtage des blancs.


    Autres : Enregistrement par timelapse. Boîtier tropicalisé en alliage de magnésium. Mode Panorama avec assemblage automatique. Personnalisation des boutons. Mode vidéo avec gestion du HDR et de nombreux assistants. Possibilité de déclencher de manière totalement silencieuse. Obturateur sans vibration pour une résolution extrêmement élevée. Livré avec Capture One Pro, etc.

    Effets spéciaux
    Postérisation (couleur), Postérisation (NB), Couleur pop, Photo rétro, Couleur partielle (R/V/B/Y), Monochrome à contraste élevé, Photo à l’ancienne (Normal/Froid/Chaud/Vert/Magenta), Image claire

    Style créatif
    Standard, Vif, Neutre, Clair, Profond, Éclairé, Portrait, Paysage, Crépuscule, Nocturne, Feuilles mortes, Noir et blanc, Sépia, Style boîte (1 – 6), (Contraste (-3 à +3 par paliers), Saturation (-3 à +3 par paliers), Netteté (-5 à +5 par paliers))

    Profil d’image
    Oui (désactivé / PP1-PP10) Paramètres : Niveau de noir, Gamma (Vidéo, Photo, Cinéma1-4, ITU709, ITU709 [800 %], S-Log2, S-Log3, HLG, HLG1-3), Gamma noir, Genou, Mode de couleur, Saturation, Phase de couleur, Profondeur de couleur, Détail, Copie, Réinitialisation

    Fonctions de gamme dynamique
    Désactivé, Optimisateur de gamme dynamique (Auto/Niveau (1-5))

    Espace colorimétrique
    sRVB standard (avec gamme sYCC) et Adobe RVB standard compatible avec TRILUMINOS Color

    Le boîtier dispose également du Wi-Fi 802.11ac, du Bluetooth et du NFC.


    Batterie : NP-FZ100 comme avec les A7 III, A7R III et A9, permettant 670 photos avec l’écran LCD et 530 avec le viseur.
    Dimensions : 12,89 x 9,64 x 7,75 mm, on reste dans les mêmes dimensions et c’est une bonne chose :-)
    Poids : 665 grammes avec carte et batterie, ouf on est loin du Panasonic avec ses 1,02 kg.
    Carte mémoire : SD / SDHC / SDXC (compatible UHS-II). Double emplacement pour les cartes mémoire,tous deux prenant en charge UHS-II. Emplacements 1 et 2 compatibles UHS-I et -II pour l’écriture de grands volumes de données. Enregistrement sur les 2 cartes ou basculement sur la seconde carte, séparation des données RAW / JPEG et photos / films, copie des données entre les cartes.

    Prix… 3 990 € (et oui on s’y attendait ;-) ) Nikon va devoir revoir ses tarifs de son Z7 à la baisse, il ne fait pas le poids face au Sony.

    Disponibilité de l’A7R IV : août 2019.


    Sony sort en même temps un nouveau grip pour l’appareil, le VG-C4EM pouvant contenir jusqu’à deux batteries NP-FZ100, prix environ 370 €.

    Télécommande sans fil (RMT-P1BT) pour déclencher l’appareil photo à distance, vous éliminez ainsi les mouvements produits au moment d’appuyer sur le déclencheur.

    Nouveau micro-canon ECM-B1M ou le nouveau kit adaptateur XLR pour enregistrer du son de haute qualité en limitant les distorsions.


    Ce que j’en pense : Hormis pour certains pros je ne vois vraiment pas l’intérêt de ces 61 millions de pixels, je n’ose pas imaginer les poids des images lors du travail sur photoshop sur de multiples calques, il va falloir aussi changer d’ordinateur et je ne parle pas des disques durs pour engranger de telles images ! Cela dit belle bête.

    Pour terminer une petite comparaison de taille entre le Sony A7R IV et l’énorme Panasonic S1R : non, non ce n’est pas le Sony qui est minuscule mais le Pana qui est monstrueux en taille (et aussi en poids d’ailleurs) !!

    Comparaison de taille entre le Sony A7R IV et le Pana S1R

    Le Panasonic est presque aussi gros et plus épais qu’un reflex Canon 5D IV dont tout le monde connait l’embonpoint et qui mesure : ‎151 × 116 × 76 mm et encore le 5D est moins lourd que le Pana puisqu’il affiche 890 grammes. Quand on ajoute le poids d’un objectif ça devient une corvée à trimbaler toute une journée. Sony a su garder la vocation des hybrides: des boîtiers ultra performants sans avoir besoin d’un sherpa pour porter le matériel. Il n’est pas près de perdre sa place de numéro 1.


    18 responses to “Sony A7R IV … une bête de 61 millions de pixels !”


    • pepite

      Toutes mes excuses pour le titre de l’article, j’avais écrit A7 IV (trop rapide Pépite pfuuu), j’avais omis le R c’est donc bien Sony A7R IV, heureusement que je m’en suis aperçue rapidement et j’ai corrigé ;-)

      … j’ai aussi un peu complété l’article :-)


    • Corbes

      Bon, Sony fait toujours tranquillement la course en tête….Peu de chances que ses concurrents le rejoignent tant son avance technologique est importante (d’autant plus qu’il domine le marché des capteurs, dont il vient de sortir 4 nouveaux modèles FF !)

      4000 € pour cette bête de course, comparé aux prix de la concurrence , ce n’est pas dément.


    • pepite

      Tu as raison Corbes, il faut toujours comparer avec les autres de la même catégorie, mais bon ça représente un sacré budget quand même quand il faut ajouter le prix des objectifs ;-)

      Je vous ai encore complété l’article et ajouté un comparatif de taille entre le Sony A7R IV et le Panasonic S1R, ça parle ;-)

      Le tendance en ce moment pour certains est de fabriquer des boîtiers plus volumineux et je le reprochais, du coup j’avais un peu peur que Sony suive la tendance mais les ingénieurs de Sony ont su garder une des qualités des hybrides : un poids et une taille raisonnable tout en gardant le meilleur de la technologie.

      A part ça, il fait 36 degrés sur la Beauce aujourd’hui !!! Et ce n’est pas fini, ça va encore monter cet après-midi ! Prenez soin de vous, buvez beaucoup, pas de sport et attention aux insolations.


    • pepite

      Hier un plus haut à 42 degrés à l’ombre ici, aujourd’hui à 13 heures 40 degrés.
      Impossible de rester longtemps dehors par une température pareille.

      Je continue de récolter des courgettes tous les jours, j’ai cueilli ma première tomate tout à l’heure, quelle surprise : elle était toute chaude presque comme si elle sortait du four !
      Mes raisins se portent bien mais j’ai un peu peur pour eux si ça continue à cuire comme en ce moment.
      Toujours pas de pluie même la nuit, je vais avoir une note d’eau salée cette année car il faut absolument arroser tous les jours. Du coup je n’arrose plus la pelouse et toute l’herbe grillé snif.

      J’ai une pensée pour ceux qui habitent dans le sud et/ou en ville ça doit être terrible !


    • pepite

      43 degrés !!! Dire que normalement ça doit être encore pire demain !!!!!!!
      … et le gag c’est : « En pleine canicule, le site de Météo France est tombé à cause de trop de connexions ».
      Et sur leur site on peut lire : « Il n’était plus possible d’accéder au site de Météo France ce 24 juillet 2019 dans l’après-midi… »


    • Corbes

      Pour mémoire, l’albumine de la peau commence à coaguler à 60 °….On y vient doucement et tous les dirigeants s’en foutent royalement !!!

      Pour la taille des hybrides, j’en sais quelque chose : j’avais craqué pour le Panasonic G9, une super bête de course dans son format, mais j’ai dû m’en séparer pur un GX9 (bon, il court certes moins vite, mais quand même pas mal ;-) ) à cause de son poids, impossible à trimballer en balade, surtout à mon âge !


    • pepite

      Tu as eu raison, il faut que la photo reste un plaisir, si au bout d’un kilomètre on a envie de balancer le sac photo ça devient trop contraignant. Et pourtant pendant des années j’ai transporté mes reflex Canon avec des objectifs lourds ! Mais quand on a goûté à la légèreté et à l’encombrement moindre, hors de question de revenir à des monstres ;-)

      C’est pour ça aussi que j’aime beaucoup les Sony pour leur poids et aussi pour leur taille et cela permet d’emporter plusieurs objectifs si besoin.

      En ce qui concerne la planète ça devient effectivement très triste, il y a quelques jours dans le village d’Alert (nom prédestiné), village le plus près du pôle nord il y avait… 21 degrés !!!
      Le lien : ► record-absolu-de-temperature-atteint-au-pole-nord


    • pepite

      44 degrés à l’ombre ! Ça monte tous les jours un peu plus haut.

      Mon thermomètre extérieur s’arrête à 50 va-t-il bientôt explosé ?

      Et encore moi j’ai la chance de vivre à la campagne, je n’ose pas imaginer pour les gens en ville, ça doit être infernal.

      Courage normalement demain ça baisse.

      Pensez à changer régulièrement l’eau de vos animaux qui sont à l’extérieur, je change l’eau de mes poules régulièrement dans la journée pour qu’elles aient toujours de l’eau à peu près fraîche. Idem pour les oiseaux du ciel.

      Et nous ne sommes pas les seuls :

      Les 40°C ont été dépassés pour la 1ère fois dans le Nord et le Pas-de-Calais : à 15h, on relevait 41°C à Cambrai, 40,9°C à Arras, 40,5°C à Lille ou encore 40°C à Valenciennes.

      41,5 °C : c’est le nouveau record en Allemagne. Et puis aux Pays-Bas aussi : finalement, la barre des 40 est bien dépassée avec 40,4 °C cet après-midi étonnant pour un pays du nord. une température de 40,6°C a été mesurée jeudi après-midi à la base militaire de Kleine-Brogel, dans le nord-est de la Belgique, ce qui constitue un record historique dans le pays.

      Un énorme morceau de glace s’est détaché d’un fjord en Alaska

      auto


    • Corbes

      Quand on voit la différence de taille et de performances entre le Sony A7RIV et le Panasonic S1, on se demande si Panasonic a bien fait de se lancer dans l’aventure du FullFrame….;-)


    • pepite

      J’avoue que je n’ai pas compris pourquoi Panasonic se lançait dans le full frame et pourquoi un boitier aussi lourd et encombrant.


    • Dom

      Hello Pépite !
      Merci pour cet article… Je vois que la technologie continue d’avancer…
      Moi je reste fidèle à mon « vieux » réflex qui date de …? Je ne sais même plus… va falloir que je ressorte les archives !
      Sinon aujourd’hui en Finistère , nous avons un coup de vent de sud-est qui nous amène de l’eau… une dépression s’est creusée plein ouest
      Depuis 11h00 plusieurs averses-déluges et de la bruine entre deux rayons de soleil, un ciel gris lumineux… température entre 20 et 25°…
      Bises
      Dom


    • Dom

      Mise en service …17 août 2017…
      C’était il y a un siècle déjà…
      :-)


    • Corbes

      Oui mais, quand on réfléchit bien, quelles sont les évolutions marquantes sur les 10 dernières années ? Incontestablement l’arrivée à maturité des « mirrorless » avec des viseurs très définis, la généralisation et le perfectionnement de la stabilisation d’image par le capteur et c’est à peu près tout ! Les capteurs n’ont pas fait de progrès marquants, utilisant toujours la vieille technique CMOS plus ou moins assaisonnée d »évolutions minimes, et le reste n’est que cosmétique.

      J’ai regardé l’autre jour de photos faites avec mon très vieux G1 (datant de 2008). Mis à part la définition du capteur (12 Mpix), elles sont très comparables à celles de mon GX9 flambant neuf.

      Tant qu’une évolution marquante dans le domaine des capteurs ne verra pas le jour, nos bonnes vieilles bêtes feront encore bonne figure.

      :-)


    • pepite

      En 10 ans il y a quand même eu des évolutions importantes sur la dynamique et la gestion des hautes sensibilités. Mais je suis d’accord avec toi Corbes, ces deux dernières années les améliorations sont plutôt mineures. Il y a trois ans on nous parlait de nouveaux capteurs qui seraient révolutionnaires : les capteurs organiques, on attend toujours.

      Ahhhh le Panasonic G1, je me souviens encore de l’article que je lui avais consacré. J’avais d’ailleurs été séduite par ce petit boîtier qui imitait le physique d’un reflex et était un vrai plaisir à utiliser mais il faut reconnaître qu’il fallait rester à maximum 200 iso sinon bonjour le bruit dans les images.
      A l’époque beaucoup étaient septiques concernant cet appareil sans miroir, pourtant il faisait d’excellentes images. et c’est grâce à Panasonic que les hybrides sont nés.
      J’ai toujours mon G1, je le sors du placard une fois par an pour ne pas qu’il se grippe et il fonctionne toujours.

      Après Panasonic Sony est entré dans la danse, au début ça en faisait sourire plus d’un, surtout que Sony avec son premier Nex avait eu le culot de dire qu’il se donnait 7 ans pour devenir le numéro 1 en battant les leaders (Canon et Nikon). C’était oublier que Sony avait les moyens d’engager des ingénieurs haut de gamme maîtrisant parfaitement la photo et la technologie. Et Sony a tenu ses promesses et est depuis trois ans numéro un sur le podium. Canon et Nikon se sont réveillé trop tard.
      Je suis toujours émue quand je pense à mon Nex 5 N, quel merveilleux boîtier ! Il était tout petit et léger mais doté un capteur APS-C vraiment excellent pour l’époque et surtout d’une dynamique plus qu’étonnante !!! Jamais je n’avais eu un appareil photo avec une telle dynamqiue et mon reflex Canon plein format 5D pouvait aller se rhabiller à côté de la dynamique d’un Nex 5N. Je lui avait acheté le petit viseur externe et c’était un délice de l’utiliser. Depuis Sony a avancé à grand pas, provoquant la surprise à chaque fois, puis il s’est attaqué au plein format, avec la même qualité de résultats, parfois on pensait que Sony ne pourrait plus nous surprendre et pourtant si ! Sans oublier les objectifs. Il y a maintenant un parc optique qui peut satisfaire tous les photographes quelque soit leur spécialité.
      Les hybrides Sony ont tout de même pris un peu d’embonpoint depuis les Nex mais ils restent les plus compacts du marché comme quoi il est possible de faire entrer même un capteur full frame dans un boîtier compact.

      Dom tu as choisi un excellent reflex et deux ans ce n’est rien. D’ailleurs il est toujours en vente. Et si on compare les poids et la taille il est moins imposant que le dernier hybride Panasonic sorti. Le Canon me faisait envie quand il est sorti mais j’ai préféré suivre l’évolution des hybrides et j’en avais assez de ressembler à un âne bâté quand il fallait transporter les boitiers reflex (APS-C + Full frame) avec deux ou trois objectifs. Mon sac à dos faisait le plus souvent plus de 7 kg surtout lors des voyages pendant lesquels je faisais souvent de 10 à 15 km par jour et parfois en terrains accidentés !
      Alors vive les hybrides tant qu’ils restent légers et peu encombrants ;-)


    • Thierry

      C’est vrai que Sony fait très fort avec entre autre ses alpha 7. J’ai l’alpha 7RIII couplé au 55mm 1.8 FE, cela donne des images exceptionnelles.
      Quel objectif ce 55 mm ! et surtout il y a pas photos si je puis dire entre se balader avec mon Pentax K1 et mon Sony au niveau poids !


    • pepite

      Bonjour Thierry et bienvenue sur le blog :-)

      Moi aussi j’ai le 55mm f/1.8 FE, comme tu dis c’est un objectif de haut vol. Je le monte aussi bien sur mon A7 que sur l’A6300 (APS-C) où il se transforme alors en équivalent 82.5 mm.

      Comme toi en plus j’apprécie fortement la réduction de poids et d’encombrement des Sony. Mes reflex Canon full frame et APS-C ne sortent plus de l’armoire.


    • Padi

      bonsoir
      Pour des raisons essentiellement le poids je souhaite passer de mon Nikon D810 à un hybride Full frame.
      1/ Je balance entre le Z7 et auj le sony A7R IV.
      Votre avis.
      NB: J’ai essayé le Z7 en faible luminosité et j’ai été décu.
      2/ J’ai plusieurs objectifs Nikon et Sigma art.
      Pourrai je les utiliser avec le Sony? Si oui avec quel adaptateur? et quels sont les limites de ces derniers.

      Bien cordialement


    • pepite

      Bonjour Padi

      Personnellement j’opterai pour le Sony, le souci ce sont les objectifs et de trouver la bonne bague d’adaptation parmi toutes celles qui existent.

      Pour les bagues d’adaptation il faut privilégier les bagues avec contacts électroniques, pour passer les informations d’autofocus, de VR (réduction de vibrations) et d’ouverture entre le boitier et l’objectif.

      Commlite Convertisseur Sony FE pour objectifs Nikon F avec AF,
      prix environ 299 € TTC suivant les sites (prix chez Digixo, site sérieux).
      Conserve l’autofocus, le contrôle de l’ouverture, la stabilisation, les données EXIFs

      auto

      Monture boitier: Sony E
      Monture objectif: Nikon F

      Compatible avec les optiques Nikon, Sigma, Tamron, … (voir liste de compatibilité en bas)
      Conserve :
      l’autofocus
      le contrôle de l’ouverture
      la stabilisation
      les données EXIFs
      Contacts électroniques

      auto

      On voit bien les contacts sur la bague.

      Utilisable avec tous les modes de prise de vue
      Collier de pied amovible avec pas de vis 1/4 pour trépied
      Boîtier & monture en aluminium partiellement anodisé
      Intérieur mat pour éviter les reflets

      La bague Commlite permet de conserver l’autofocus, le contrôle de l’ouverture via le boîtier, la stabilisation et les données EXIFs de certaines optiques compatibles.

      L’adaptateur Commlite est compatible avec quasiment toutes les optiques Nikon F mais aussi avec les objectifs de Tamron et Sigma (en monture Nikon).

      Compatibilité :

      Les optiques on été testées par des utilisateurs d’Alpha 6300, 6500, Alpha 7 II, Alpha 7 III, Alpha 7R II, Alpha 7R III et A9. L’autofocus à détection de phase est rapide sur les optiques ci-dessous. Nécessite la Firmware V6.

      Nikon 10-24mm f/3.5-4.5 AF-S DX G ED
      Nikon 14-24mm f/2.8 AF-S G ED
      Nikon 16-35mm f/4 AF-S G ED VR
      Nikon 17-35mm f/2.8 AF-S D IF-ED
      Nikon 18-105mm f/3.5-5.6 AF-S DX G ED VR
      Nikon 18-200mm f/3.5-5.6 AF-S DX G IF-ED VR II
      Nikon 24-70mm f/2.8 AF-S E ED VR
      Nikon 24-70mm f/2.8 AF-S ED G
      Nikon 24-85mm f/3.5-4.5 AF-S G ED VR
      Nikon 24-120mm f/3.5-5.6 AF-S G IF-ED VR
      Nikon 28-300mm f/3.5-5.6 AF-S G ED VR (uniquement rapide avec A7 III, A7R III ou A9)
      Nikon 70-200mm f/2.8 AF-S E FL ED VR
      Nikon 70-200mm f/2.8 AF-S G IF-ED VR
      Nikon 70-200mm f/2.8 AF-S G IF-ED VR II
      Nikon 70-200mm f/4 AF-S G ED VR
      Nikon 10.5mm f/2.8 AF G ED
      Nikon 20mm f/1.8 AF-S G ED
      Nikon 24mm f/1.4 AF-S G ED
      Nikon 28mm f/1.8 AF-S G ED
      Nikon 35mm f/1.8 AF-S DX G
      Nikon 35mm f/1.4 AF-S G
      Nikon 35mm f/1.8 AF-S G ED
      Nikon 50mm f/1.4 AF-S G
      Nikon 50mm f/1.8 AF-S G
      Nikon 40mm f/2.8 AF-S DX G Micro
      Nikon 58mm f/1.4 AF-S G
      Nikon 60mm f/2.8 AF-S G ED Micro
      Nikon 85mm f/1.4 AF-S G
      Nikon 85mm f/1.8 AF-S G
      Nikon 105mm f/1.4 AF-S E
      Nikon 300mm f/2.8 AF-I D IF-ED
      Nikon 300mm f/4 AF-S D IF-ED
      Nikon 300mm f/2.8 AF-S G IF-ED VR II (uniquement testé sur A7 II et A7R II)
      Nikon 300mm f/4 AF-S E PF ED VR
      Sigma 24mm f/1.4 Art
      Sigma 35mm f/1.4 Art
      Sigma 50mm f/1.4 Art
      Sigma 50mm f/1.4 EX DG HSM
      Sigma 85mm f/1.4 Art
      Sigma 135mm f/1.8 Art
      Sigma 10-20mm f/3.5 EX DC HSM
      Sigma 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG HSM II
      Sigma 17-50mm f/2.8 EX HSM
      Sigma 18-135mm f/1.8 Art
      Sigma 105mm f/2.8 EX DG OS HSM
      Tamron 35mm f/1.8 Di VC USD
      Tamron 45mm f/1.8 Di VC USD
      Tamron 85mm f/1.8 Di VC USD
      Tamron 90mm f/2.8 Di VC USD Macro
      Tamron 15-30mm f/2.8 Di VC USD
      Tamron 17-50mm f/2.8 XR Di II LD
      Tamron 24-70mm f/2.8 Di VC USD G2
      Tokina 12-24mm AT-X Pro DX II

      Autofocus lent sur les optiques suivantes :

      Nikon 80-400mmf/4.5-5.6 AF-S G ED VR
      Nikon 200-400mm f/4 AF-S G IF-ED VR II
      Nikon 200-500mm f/5.6 AF-S E ED VR
      Sigma 70-200mm f/2.8 EX DG OS HSM
      Tamron 70-200mm f/2.8 Di VC USD
      Tamron 150-600mm f/5-6.3 Di VC USD

      Je ne suis pas sûre que le tracking et la reconnaissance du visage soient supportés avec des objectifs Nikon et la bague. Note : je n’ai pas de boitiers Nikon donc je ne peux pas donner mon avis sur cette bague mais elle a le mérite d’exister.

      __________________
      Il y a d’autres marques qui permettent de monter des optiques Nikon sur un Sony en monture E mais je ne sais pas si elles sont adaptées pour les Full frame Sony, je te donnes la liste des marques qui acceptent les objectifs Nikon F et ont une bague d’ouverture (je ne sais pas si ces bagues ont les contacts électroniques (il faut chercher):

      Résumé des marques pour Nikon F + commandes de diaph :
      No Name, Big-is, Ciecio7, Commlite, CoYo, Dollice, Extena, Fotga, Fotodiox, Fotofox, K&F concept, Kernel, Kipon, Kiwifotos, Leicaist, Leinox, Metabones, MTF services, Novoflex, Pixco, Prost, QuenoX, Rayqual, Rj, Selens, Ulata, Vello.

      Metabones, Kipon, Novoflex et Commlite sont de très bonnes marques. A voir si elles ont les contacts électronique, c’est un peu long, je ne peux pas tout regarder. J’espère quand même avoir pu un peu vous aider.
      ________________
      Après un peu plus de recherche la Bague Novoflex pour objectifs Nikon vers Sony ne dispose pas de contacts électroniques pour dialoguer avec le boitier, de plus elle a été crée pour les Sony Nex et non les Sony plein format.
      ________________
      Ahh j’en ai trouvé une autre apparemment compatible mais bien lire jusqu’au bout:
      Metabones Convertisseur T Speed Booster Ultra 0.71x Sony E pour objectifs Nikon F

      auto

      504€90 TTC quand même
      Je ne comprends pas très bien le principe :
      Convertisseur T Speed Booster Ultra 0.71x Sony E pour objectifs Nikon F de Metabones
      Permet de maximizer l’angle de vue de 0.71x et d’augmenter l’ouverture maximale de un diaph

      Le convertisseur Metabones T Speed Booster Ultra 0.71x permet de monter des objectifs à monture Nikon G et Nikon F (pour capteur plein format) sur un appareil photo hybride à monture Sony E ou FE, comme par exemple le Sony Alpha 6300, 6500, Alpha 7 II, Alpha 7 III et d’autres, d’après le site Digit-photos :

      Points forts :
      Permet de réduire le Crop Factor de 1.5x à 1.07x
      Fait gagner un stop de vitesse

      Conserve :
      l’autofocus
      le contrôle de l’ouverture
      la stabilisation
      les données EXIFs
      Verre optique de qualité exceptionnelle (5 éléments en 4 groupes)
      Compatibles avec les optiques Canon, Sigma, Tamron, …
      Contacts électroniques
      Utilisable avec tous les modes de prise de vue
      Collier de pied amovible avec pas de vis 1/4 pour trépied
      Fabriqué en laiton et plaqué de chrome
      Montage fluide, solide et sans jeu

      Le Speed Booster de Metabones fonctionne comme un téléconvertisseur ou doubleur de focale, mais à l’envers. Un convertisseur 2x augmente la focale en perdant 2 IL complets, transformant un 70-200mm f/2.8 en 140-400mm f/5.6. Le Metabones Speed Booster réduit la focale avec un ratio 0.71x et fait gagner un stop de vitesse, ce qui veut dire qu’un objectif 70-200mm f/2.8 deviendra donc un 50-142mm f/2. Au maximum, un objectif ouvrant à f/1.2 deviendra un objectif à f/0.9.

      Le Speedboster réduit donc le Crop Factor et augmente l’angle de prise de vue et l’ouverture maximale. Certains hybrides, tel que les Sony Alpha 6300 et 6500 (capteurs APS-C) ont en Crop Factor de 1.5x. Un 70-200mm f/2.8 monté sur un Sony Alpha 6300 ou 6500 deviendra un 50-142mm f/2, un 24-70mm f/2.8 deviendra un 17-50mm f/2.

      Le Speed Booster comporte 5 éléments en 4 groupes, incorporant du verre optique à base de tantale avec un index de réfraction très élevé pour des performances optiques extraordinaires : netteté des coins améliorées, réduction de la distorsion et du vignettage.

      Le convertisseur de monture Metabones permet de monter des objectifs à monture Nikon G et Nikon F sur un boîtier à monture E comme par exemple le Sony Alpha 6300, 6500, (capteurs APS-C) Alpha 7 II, Alpha 7 III (capteurs plein format) et d’autres en conservant l’autofocus, le contrôle de l’ouverture via le boîtier, la stabilisation et les données EXIFs de certaines optiques compatibles.

      Attention : la même bague semble-t-il sur le site miss numérique serait pour les objectifs Nikon G ! Et serait dédiée aux capteurs APS-C :

      « Le Speed Booster Ultra permet de monter un objectif Nikon G sur un boitier en monture Sony E de format APS-C ce qui, par conséquent, augmente l’angle de prise de vue et l’ouverture maximale.

      Le Speed Booster condense la lumière de l’objectif et la projette sur le capteur APS, ce qui permet d’utiliser toute la lumière de l’objectif et de réduire le « Crop Factor », donnant un angle de prise de vue plus large aux capteurs APS-C. »
      De plus en regardant en détails les photos de la bague perso je ne vois pas les contacys électroniques dont parle digit-photo pour la metabones.
      ________________
      Chez Kipon il semblerait que la bague ne soit adaptée que pour les Sony Nex (APS-C.
      ________________

      Pas facile, pour le moment je n’ai trouvé que la Commlite qui semble vraiment compatible.

      AVIS d’un photographe possédant un Sony A7 III :

      Essai Commlite CM-ENF-E1 PRO V06 sur Sony A7 3 avec Objectifs Nikon

      « Bon j’ai reçu la bague commlite et l’A7 III.

      Sigma 135 , ça marche vite je vois pas de différence avec mon Nikon D850
      Sigma 24-105 , ça marche mais ça rame quelques fois , mais utilisable
      Sigma 12-24 F4 , ça marche bien

      Nikon 85 1,4 ça marche
      Nikon 50 1,4 ça marche

      Essais longs avec Nikon 85 F1,4 en AF-C , eye af fonctionne magnifiquement !

      Le seul objectif Nikon qui est inutilisable en AF est le 28-300
      En fait j’ai l’impression que depuis la V6 de la bague Commlite, et l’apparition de l’A9 et A7 III, il n’y a plus grand inconvénient à utiliser des objectifs Nikon.
      Seul mon sigma 24-105 est moins réactif, ainsi que mon Nikon 28-300 qui est lui non utilisable »

      Un autre photographe dit que les collimateurs d’autofocus d’extrême droite ou d’extrême gauche n’arrivent pas à faire le point avec la bague mais aucun souci avec ceux du centre. (je ne sais pas avec quel objectif).

      J’ai trouvé une photo prise en faible luminosité avec un Sony A7 III et la bague commlite avec objectif Nikon 58 mmf/1.4 G, ça semble fonctionner pas trop mal même en faible luminosité, difficile de se rendre compte avec une image de cette taille mais bon ça donne une petite idée. Il faudrait en voir d’autres :

      Sony Full frame et bague Commlite

      Une autre image prise avec la bague Commlite et le 105 mm Nikon qui est un crop d’une photo et qui parle nettement plus :

      images_crop_test_bague_Commlite_Nikon.html

      Un autre photographe :
      « J’ai testé avec 105 1.4 qui marche très bien dessus presque sans restriction, 24 35 f2 et 35 1.4 sigma aussi, 20 1.8 aussi. L’avantage est que toutes ces optique deviennent stabilisées ».


     Leave a reply