• Canon 6D II

    canon_6D_II


    5 ans ! 5 ans depuis la version I du 6D, il était donc temps pour Canon de revoir son 6D.

    Le capteur full frame CMOS du 6D II est donc tout nouveau et affiche 26 millions de pixels (le 6D en afficahit 20 millions) doté d’une conception Dual Pixel AF et est associé au processeur d’image DIGIC 7 de Canon. Le boîtier dispose d’une sensiboilité ISO supérieure et utilise le même capteur de mesure RVB + IR 7560 pixels que l’EOS 80D. Lors de la prise de vue à travers le viseur, le 6D II offre un système autofocus de 45 collimateurs tous en croix. Ouf, le 6D version 1 n’en affichait que 9 !

    L’appareil peut prendre des rafales jusqu’à 6,5 images par seconde à l’aide d’un servo (continu) AF sur 150 Jpeg ou 21 Raw. Il était temps car les 4,5 images par seconde du 6D version 1 laissaient sur sa faim.

    La principale différence physique entre le 6D II et son prédécesseur est l’ajout d’un écran LCD tactile de 3 pouces entièrement articulé. Par contre Canon n’a pas ajouté de joystick pour le réglage du point de focalisation, une caractéristique pourtant devenue très fréquente. Le nouveau 6D est tropicalisé (étanche à la poussière et à l’humidité) mais non stabilisé.


    canon_6D_II_dos

    Le wifi 802.11b/g/n y compris NFC et le Bluetooth sont présent.

    Côté vidéo le 6D II reste à 1080 / 60p MP4, étonnant à l’heure où tout le monde est passé au 4K mais il ne faut pas oublier que Canon est aussi un spécialiste et fabricant de caméras. L’appareil est doté d’un jack pour un micro externe mais pas pour un casque.

    Canon a conservé le GPS désormais compatible Glonass ce qui est une excellente nouvelle alors que la plupart des concurrents ont ôté le GPS de leurs boîtiers.

    Possibilité de créer des Timelapse.

    Lire la suite »


  • Profusion de bagues d’adaptation pour les Sony série A7 (A7, A7II, A7R, A7RII, A7s, A7sII) et A9


    ff_sony_E_bague_canon


    Sony ayant autorisé la construction de bagues d’adaptation pour pouvoir monter des optiques d’autres marques sur ses boitiers, les fabricants de bagues, devant le succès de ces full frame, n’ont pas tardé à se mettre au travail, si bien qu’il y a déjà plein de bagues d’adaptation disponibles !


    Précision :

    Les objectifs prévus pour les Sony Nex fonctionnent avec tous les automatismes sur ces boitiers et sans avoir besoin de bague d’adaptation. Par contre comme ce sont des objectifs pour capteur APS-C ils ne couvrent pas tout le capteur des FF. Les A7 et A7R produisent donc un recadrage automatique en présence d’un objectif pour Sony Nex. Cet automatisme peut être désactivé mais vous aurez alors du vignetage et il faudra recadrer la photo en post-traitement.

    Pour monter un objectif d’une autre marque sur un Sony Full Frame en monture E il vous faut donc une bague d’adaptation, chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Leica etc.) ayant une monture différente. La plupart des bagues sont livrées sans contacts électriques ce qui veut dire que le dialogue est impossible entre le boitier et l’optique, il vous faudra donc effectuer tous les réglages manuellement. D’autre part attention, si votre objectif n’a pas de bague de diaphragme, il vous sera impossible de régler l’ouverture de diaphragme, dans ce cas l’objectif travaillera obligatoirement à pleine ouverture. Il existe cependant quelques bagues d’adaptation qui comportent une bague de diaphragme pour compenser l’absence de celle-ci sur certains objectifs. Ces bagues d’adaptation sont plus rares.

    Autre chose : ne comptez pas mettre un objectif prévu pour des boitiers micro 4/3 sur ces boitiers 24 x 36, le diamètre des lentilles est bien inférieur au capteur 24 x 36 des full frame, il s’ensuivrait un énorme vignetage. Vérifiez donc bien que l’optique que vous souhaitez monter sur ces appareils est bien un objectif prévu pour le 24 x 36.

    Bagues autorisant de garder les automatismes : Metabones pour optiques Canon EF, ou chez Sony pour les objectifs en monture A. Techart.


    NOVOFLEX

    Novoflex, qui est entre autres spécialisé dans la fabrication de bagues d’adaptation propose pas moins de treize bagues pour les nex et les A7 et A7R plein format de Sony. Ces bagues demandent à faire la mise au point et les réglages manuellement, elles ne possèdent aucun contact pour le dialogue entre le boitier et l’objectif. Novoflex indique que les versions Nikon, Minolta AF/Sony Alpha et Pentax intègrent une commande mécanique pour le contrôle du diaphragme sur les objectifs dépourvus de bague manuelle de diaphragme.

    Canon FD (NEX/CAN ) : 119 € (ne peut pas être utilisée avec les objectifs EF).
    Contax/Yashica (NEX/CONT ) : 119 €
    Leica M (NEX/LEM) : 149 €
    Leica R (NEX/LER) : 119 €
    Minolta AF/Sony Alpha (NEX/MIN-AF) : 169 €
    Minolta MD et MC (NEX/MIN-MD) : 119 €
    M42 (NEX/CO) : 89 €
    Nikon F (NEX/NIK) : 169 €
    Novoflex A (NEX/A) : 69,90 €
    Olympus OM (NEX/OM) : 119 €
    Pentax K (NEX/PENT) : 169 €

    Bague Novoflex avec bague de diaphragme pour objectifs Pentax K dépourvus de bague de diaphragme :


    novoflex bague sony E-pentax avec bague de diaphragme

    T2 (NEX/T2) : 89 €
    M39 (NEXLEI ) : 89,90 €


    A noter pour ceux qui s’intéresse à l’astro :

    Il existe une bague T2 Novoflex pour les Sony en monture E :

    auto

    De quoi monter ma lunette astro ORION sur mes hybrides Sony :-)

    —–> Novoflex bague T2 pour hybride Sony monture E





    KIPON

    On peut trouver moins cher et de qualité chez KIPON

    Exemple de bague bien utile pour les objectifs série L de Canon EOS qui n’ont pas de bague de diaphragme :


    bague_kipon_Canon_eos_Sony_E


    Dommage que chez Kipon ils n’en fassent pas avec bague de diaphragme pour Pentax parce que je ne trouve pas le bleu de la bague de diaphragme de la Novoflex très judicieux, je préfère encore le blanc de la bague Kipon pour optiques Canon EOS.


    Lire la suite »


  • Canon Selphy CP1200, une imprimante photo 10×15 compacte et nomade à petit prix

    canon_selphy_CP1200


    Compacte, élégante et portable, cette imprimante photo Wi-Fi n’en est pas moins extrêmement facile à utiliser. J’en possède une (de modèle précédent) depuis plusieurs années et j’ai vraiment été étonnée par la qualité des tirages. Compatible Mac et PC elle ne prend pas de place sur le bureau : 18 (largeur) x 13,6 (profondeur) x 6,3 cm (fermée sans le bac papier) et pèse 860 grammes.

    Son atout est en plus son prix : moins de 120 € (114 € chez amazon).

    Lire la suite »


  • Canon SX710 HS compact ultrazoom 30x


    canon_sx710_hs


    Les compacts qui ont le plus de succès restent les compacts ultra zoom, Canon l’a bien compris en peaufinant son SX710 HS qui remplace le SX700 HS.

    L’appareil photo dispose d’une connexion Wi-Fi et la connectivité NFC (Near Field Communication) avec un zoom optique 30x impressionnant (équivalent à 25-750mm).

    Le capteur CMOS  est un 20 millions de pixels accompagné du processeur DIGIC 6.  En outre, le stabilisateur dit Intelligent IS permet d’optimiser la stabilisation d’image dans une grande variété de conditions de prise de vue, ce qui n’est au départ pas évident avec une si large plage focale, que vous preniez des images fixes ou vidéo. La principale nouveauté du Canon PowerShot SX710 est le capteur CMOS amélioré. Canon a également amélioré la stabilisation d’image.

    Le boitier enregistre également en vidéo 1080p Full HD jusqu’à 60 images par seconde (60p, 30p, 24p) via un bouton vidéo dédié.

    On aura bien sûr pas la qualité d’image d’un hybride ou d’un reflex mais ce petit boitier procure la meilleure qualité d’image des compacts à petits capteurs dotés d’un ultra zoom.

    Je regrette bien sûr l’absence de viseur, il faudra donc se contenter de l’écran (malheureusement fixe).


    Lire la suite »