• Olympus Tough TG5 un excellent apn étanche pour les vacances


    olympus_tough_tg5


    A la plage, le sable, les embruns, l’eau salée sont les ennemis de nos appareils photo. En escalade les chocs surviennent, il vous faut donc un boîtier très solide et étanche. Olympus dévoile son nouvel appareil étanche, un compact numérique baroudeur, et luxe il est compatible avec la vidéo Ultra HD 4K (3 840 x 2 160 px) à une cadence de 25 ou 30 images/seconde.

    Le Tough TG-5 embarque un capteur 1/2.33″ BSI CMOS de 12 mégapixels probablement Sony, et un processeur Truepic VIII, processeur que l’on retrouve également dans l’hybride haut de gamme d’Olympus l’E-M1 II.

    Il est doté d’un zoom 4x équivalent à un 25-100 mm, à l’ouverture lumineuse f/2-4,9.

    Il peut résister aux chutes jusqu’à une hauteur de 2,10 mètres, est résistant au froid jusqu’à -10° et est étanche jusqu’à 15 mètres, par ailleurs la structure interne de l’appareil est conçu pour résister à une charge de 100 kg. De plus il est doté d’un double vitrage antibuée qui protège l’écran de 3 pouces (non tactile).


    olympus_tg-5_rouge_dos


    Le Tough TG-5 dispose de 4 modes macro perfectionnés et complets (un luxe) : Microscope, Microscope Control, Focus Bracketing et Focus Stacking*. En mode Microscope, l’appareil photo peut capturer les sujets à 1 cm. En mode Microscopie Contrôle le facteur de grossissement de l’écran peut être modifié à un maximum de 44.4x avec le levier de zoom.

    Par rapport au modèle précédent on note une amélioration des commandes pour les rendre plus maniables dans des conditions difficiles ou avec des gants, ainsi que l’apparition d’une molette de contrôle pour gérer facilement plusieurs fonctions. En plus du GPS, de la boussole et d’un manomètre, le TG-5 intègre un nouveau capteur d’environnement pour mesurer la température. Le TG5 associe les fonctions GPS et e-compass du TG-4 avec un nouveau capteur de température externe qui a été isolé de la chaleur interne de l’appareil afin de permettre la mesure de la température de l’air et de l’eau à une précision de 1° C. Le manomètre permet de mesurer l’altitude à une précision de 10 m (33 pieds) et une profondeur sous-marine jusqu’à une précision de 3 pieds (1 m). Toutes ces informations peuvent être affichées à l’écran et enregistrées.

    Lire la suite »


  • Les boitiers étanches 2012 et 2013

    PENTAX-WG2GPS-Orange

    Pentax Optio WG 2 GPS

    Voilà des boitiers qui sont bien utiles par les temps qui courent, étanches à l’eau et à la poussière, résistants aux chocs, ce sont des boitiers idéaux par mauvais temps comme l’été sur la plage ou dans des lieux poussiéreux. Il peuvent être aussi le compagnon d’enfant un peu turbulents et pas toujours très soigneux.
    Commençons par le Pentax, véritable baroudeur réputé pour sa solidité encore améliorée.

    Son autonomie permettra à l’utilisateur de plonger et prendre des photos pendant 2 heures d’affilée.

    Le Pentax Optio WG 2 peut plonger jusqu’ 12 m, résiste à des chutes de 1.50m, à une pression de 100 kg et il peut photographiert ou filmer à des température de moins 10 degrés. Des témoins LED visuels autour de l’objectif peuvent servir pour des photos macro prises de très près.

    Le nouveau capteur est un cmos de 16 millions de pixels rétro-éclairé. L’écran devient plus confortable avec une taille de 3 pouces et une résolution de 460 000 pixels.

    Lire la suite »


  • Sony Tx5 ultra compact et le panorama facile

    sony-tx

    On parle beaucoup du nouvel hybride de Sony en ce moment doté d’un très bon capteur mais d’optiques qui ne sont pas à la hauteur et d’une ergonomie à revoir. Alors j’ai voulu savoir ce qu’un compact de la même marque, beaucoup moins cher mais alliant deux qualités que l’on ne retrouve pas dans les autres marques, avait dans le ventre en le testant sur le terrain.

    Vous allez voir que je n’ai pas été tendre du tout avec ce petit compact, et pourtant il a réussi à me surprendre.

    Ce compact est tout d’abord dans la section des appareils étanches, on ne peut pas le considérer comme un appareil pour les sports extêmes mais il sera à l’aise sous la pluie et en milieu poussiéreux, ce qui est déjà une grande qualité. Le zoom est périscopique ce qui veut dire qu’aucune extension externe n’a lieu, l’objectif se développe à l’intérieur du boitier ultra mince, on se demande comment vu que l’épaisseur du boitier est d’1.7 cm, mais c’est un fait. Ensuite il est capable de vous faire des photos panoramiques sans avoir à faire le montage des photos prises, il le fait pour vous. Même si ces panoramas sont limités au grand angle et à une taille de 3 mégapixels il sont intéressants du fait que vous appuyez sur le déclencheur, vous tournez autour de vous même… et hop le petit Sony se débrouille pour couvrir le champ voulu et pour vous monter lui même le panoramique couvrant un angle que vous n’auriez pas pu avoir même avec un ultra grand angle !

    pano_rambouillet


    Lire la suite »


  • Appareils photos étanches

    (Article mis à jour régulièrement)

    Avec l’été qui arrive (ou devrait arriver devrais-je dire, vu le temps d’automne actuel !), les envies de photos à la plage ou en piscine sont d’actualité, la poussière sera aussi plus présente vu la sécheresse du temps que l’on devrait avoir l’été. Les réflex, compacts ou bridges de moyenne gamme n’aiment pas du tout les embruns, le sable ou la poussière !

    Les bambins ont aussi tendance à poser l’appareil un peu n’importe où, et les plongeurs peuvent avoir envie de prendre des photos sous l’eau.
    Ces appareils seront ausi très utiles pour les personnes travaillant dans des milieux poussiéreux ou pluvieux comme sur des chantiers par exemple.

    Ce qui m’amène à vous présenter comme chaque année les appareils étanches les meilleurs du marché.
    Ne cherchez pas les modes priorité ouverture, vitesse ou manuelle, ces appareils sont des tout auto avec quand même quelques posibilités de réglages.

    On en trouve dans plusieurs marques Pentax, Olympus, et Panasonic sont les leaders dans ce secteur. Sony vient allonger la liste avec un appareil moins sportif mais de construction renforcée.


    PENTAX GT-1 et GT-1 GPS

    Pentax-GT-1_gps

    Pentax a dévoilé les Optio GT-1 GPS et le  GT-1.  Les boitiers sont strictement les mêmes sauf que l’un comme son nom l’indique est équipé d’un GPS.
    Plus compacts et  robustes encore que l’Optio W90 sorti l’année dernière, les deux sont conçus pour être résister à l’écrasement de pressions allant jusqu’à 100 kg , à la poussière, ils sont étanches jusqu’à 10 mètres, supporte jusqu’à -10 ° degrés et résistent aux chocs d’une chute  d’ 1,5 m.

    Ils sont munis d’un capteur de 14 millions de pixels, d’un zoom équivalent 28-140 mm et d’un écran de 2.7 pouces. La vodéo est la même que celle du W90 (HD 720p).

    Les fonctionnalités nouvelles et améliorées sur le PENTAX Optio GT-1 comprennent :

    Capteur 14 mégapixels.
    Nouvelle construction indéformable.
    GPS pour le GT-1 GSP. Enregistement des données de position dans les exifs.
    Capture vidéo en 720p à 30 images seconde.
    Port HDMI pour lecture sur un téléviseur HD.
    Support des cartes Eye-Fi pour le transfert sans fil des images vers l’ordinateur.

    Le reste des caractéristiques sont les mêmes que celles du W90 dont je vous ai parlé en ahut de l’artilce.

    Dimensions : 58 x 114 x 28 mm
    Poids : 157 grammes avec batterie.

    En option une télécommande infra-rouge imperméable est disponible au prix d’environ 30 €.

    Disponibilité : avril 2011. 
    Le prix devrait être le même que pour le W90 et un peu plus cher pour le modèle avec GPS.


    Mise à jour 2013 :

    PENTAX Optio WG-2 Etanche Noir
    (encore en vente mais va être remplacé par le WGT-3, voir ci-dessous)

    Même look extérieurement
    Ultra résistant à l’eau, étanche jusqu’à 12m, résistant aux chocs d’1,5 m,
    au froid (-10°C), à la pression (100 kgs)
    16 Mégapixels
    Zoom optique 5x grand-angle équivalent 28-140mm
    Ecran 3 pouces (soit 7,62cm), aux proportions 16/9 et d’une résolution de 460 000 points.

    En augmentant encore l’étanchéité du boitier, PENTAX atteint désormais la performance de garantir une résistance jusqu’à 12m de profondeur pendant 2 heures pour l’Optio WG2. Cet appareil a aussi été dessiné pour être particulièrement résistant aux chocs (jusqu’à une hauteur de 1,5m**), à la poussière, au froid (jusqu’à -10°C) et à la pression (jusqu’à 100 Kgf).

    L’Optio WG2 est équipé de la dernière génération de capteur CMOS rétro-éclairé, qui offre un bruit nettement plus réduit dans des conditions de basses lumières. Avec une combinaison d’une sensibilité élévée montant jusqu’à 6400 ISO, 16 Mégapixels effectifs, et son nouveau système de traitement de l’image, l’Optio WG2 assure des images d’une qualité en hausse. L’Optio WG2 propose aussi le nouveau mode Photo de Nuit, qui capture 4 photos de la même scène pour en produire une seule sans aucun flou, le tout automatiquement.

    L’Optio WG2 offre le mode vidéo en Full HD avec le codec d’enregistrement H.264, permettant ainsi de capturer des vidéos de la meilleure qualité possible à une vitesse de 30 images par seconde. L’Optio WG2 est aussi équipé d’une fonction d’enregistrement rapide, ce qui permet de donner un effet de ralenti en mode lecture, et d’un mode intervallomètre qui permet de faire un film d’une série de photo prises à intervalle régulier, le tout automatiquement. Enfin, la connectique HDMI permettra de transférer en Full HD les vidéos pour être lues directement sur un téléviseur HD.

    Grâce à ses 6 LED macro placées autour de l’optique, l’Optio WG2 apporte une lumière très claire et uniforme pour permettre de prendre de belles photo lors de l’utilisation du mode macro.

    Il est équipé de deux récepteurs infrarouges pour pouvoir être piloté à distance aussi bien de face que de derrière.
    Une bague macro est incluse comme accessoire, afin de pouvoir prendre des images macro plus facilement, à une distance minimale d’1cm du sujet, tout en ayant une lumière homogène grâce aux six lampes LED.

    Muni d’un mousqueton qui permet de l’attacher à sa ceinture ou à sa combinaison de plongée.

    Compatible cartes SD, SDHC and SDXC , compatible avec les cartes Eye-Fi.
    Autonomie de la batterie : environ 260 photos par charge ou 70 mn de vidéo.

    Hauteur 61.5 mm
    Largeur 122.5mm
    Epaisseur 29.5 mm
    Poids 1794 g avec carte mémoire et batterie.

    Environ 220 euros.


    Mise à jour février 2013 :

    Pentax WG-3 GPS

    pentax_gt3

    Le Pentax WG-3 est doté d’un zoom optique 4x 25-100mm (en équivalent 24-36) f/2-4.9, avec une ouverture maximale de F2.0 en grand-angle et un capteur CMOS 16 mégapixels rétroéclairé. Le WG-3 est stabilisé par déplacement du capteur.

    Il peut ainsi survivre à des profondeurs allant jusqu’à 15 mètres, et à des chutes jusqu’à 2 mètres. Le WG-3 est également résistant au froid et peut résister à des forces de plus de 100 kilos. Les utilisateurs apprécieront également son zoom optique périscopique. Le zoom est donc interne et rien ne dépasse jamais de l’appareil et concoure à une meilleure étanchéité, un joli design ergonomique inchangé améliore son adhérence globale. D’autre part, le WG-3 GPS, comme son nom l’indique, est équipé de fonctions GPS.

    Toutes les trappes d’accès incluent un double mécanisme de verrouillage, de sorte qu’il est peu probable que vous l’ouvriez accidentellement lorsque vous êtes sous l’eau. La fonction GPS enregistre automatiquement les données de localisation à vos photos. En plus de l’écran LCD de 3 pouces à l’arrière doté de 460 000 points, il y a un écran LCD monochrome à l’avant qui peut afficher l’heure actuelle, l’altitude, la pression barométrique, ou la profondeur. Seul le  modèle GPS dispose de la recharge sans fil (en posant simplement l’appareil sur un tapis dédié), d’une boussole numérique et d’un manomètre indiquant la profondeur de l’eau, altitude et pression.

    Le WG-3 GPS est doté de LED situées autour de la lentille frontale qui fonctionnent comme un flash annulaire pour un résultat optimal lors des prises de vue macro (Bonne idée !) et permet d’améliorer la luminosité sous l’eau.

    Il est muni d’un mousqueton qui permet de l’attacher à sa ceinture ou à sa combinaison de plongée

    Le WG-3 GPS sera en vente à partir de 349,95 $ et sera disponible en violet et en vert. Le GT-3 sera 50$ moins cher (299,95 $) et sera disponible en noir et orange.

    La vidéo full HD est enregistrée au format H.264 en 1080p30 . La vitesse de défilement peut être augmenté lorsque la résolution est réglée sur 720p, ce qui rendra la lecture au ralenti possible.

    L’appareil accepte les cartes SDHC et wifi SD Eye-Fi, grâce à cette dernière, plus besoin de connecter l’appareil photo à l’ordinateur, le transfert se fait automatiquement via l’émetteur Wi-Fi intégré.

    A noter :
    Télécommande (optionnelle), bracketing auto, intervallomètre. C’est surtout là que le Pentax est intéressant, c’est l’un des rares compacts possédant un intervallomètre et le seul parmi les compacts étanches !

    Pour les pratiquants par exemple de kitesurf, il est possible d’accrocher le W90 à la voile et prendre des photos de haut. Il existe une sacoche pour APN (cam ring) qui permet d’accrocher l’appareil à l’aile à l’aide d’un système de fixation qui se met autour du boudin.
    Marc utilise le Pentax régulièrement en kitesurf autant en montagne que sur l’eau accroché à son aile et l’appareil n’a jamais bronché.

    Amusant : le système de détection de visages reconnait parait-il aussi les chiens et les chats :-)

    Les deux modèles seront disponibles dès le mois de Mars 2013.



    Sony Tx5

    sony-tx5-rose

    Ultra compact, étanche et anti-choc sa carapace parait plus susceptible de recevoir des rayures que les boitiers Pentax ou Olympus mais que de jolies photos procure ce compact. Il glissera facilement dans une poche et ne la déformera pas grace à ses seulement 18 mm d’épaisseur. Il aborde un look plus sage, plus élégant et moins sportif que le Pentax. Ce n’est pas un apn dédié aux sports extrêmes.

    Il n’a pas d’intervallomètre et c’est dommage.

    Il supportera quand même d’être immerger et ira jusqu’à 3 mètres de profondeur dans l’eau pendant une durée maximum d’une heure. Il résistera à des chutes d’1.50m et supportera les moins 10 degrés. Il sera plus à l’aise à la piscine qu’en pleine mer, et vous accompagnera sans souci sous la pluie, à la montagne ou à la plage.

    Le capteur est de 10 Mpxls ce qui est largement suffisant pour faire des tirages 30×40 cm. Il permet des prises de panoramas à main levée ce qui est séduisant et il devrait assez bien supporter les hautes sensibilités en faible luminosité.

    Le zoom 4x commence à 25 mm, encore un avantage pour prendre des photos dans des endroits étroits. (objectif zoom 25-100 mm f/3.5-4.6), c’est un plus pour les endroits étroits mais du coté télé-zoom c’est un peu faible.
    Comme il est muni d’un écran tactile il faudra donc bien penser à l’éteindre entre deux prises de vues lorsque vous serez en baroudage. L’écran de 7.6 cm de diagonale offre 230 000 pixels (même définition que les autres appareils étanches).

    Le mode iAuto est la base où l’appareil choisit la scène réglage approprié pour le sujet en face de lui. Il fonctionne bien. Le programme Auto donne accès à la compensation d’exposition, balance des blancs, à la sensibilité ISO et au mode rafale.
    Le mode Rétro-éclairage HDR combine des expositions de haute et basse lumières pour créer une photo plus uniformément exposée.

    sony-tx5-dos

    La vidéo n’est pas oubliée et le Sony TX5 propose un mode HDTV 720p (6 Mbps seulement) à 25 i/s au format .MP4, mais Sony a oublié de le doter de sortie mini-HDMI pour une connexion directe sur un téléviseur, c’est franchement dommage.  le TX7 plus cher propose 1080p en AVCHD et qualité Full HD mais n’est pas étanche à l’eau.

    Il est disponible en gris argent, rose, noir, rouge et vert.

    Zones de mise au point automatique : centrée, spot ou flexible spot.

    Balance des blancs : auto, lumineux, nuageux, fluorescent1, fluorescent2, fluorescent3, incandescent, flash, réglage par poussoir.
    Mesure de la lumière : multizone, centrée ou spot.
    Correction d’exposition de -2 à +2 IL par pas de 1/3.
    Format d’image : 4/3 ou 16/9ème.

    Sensibilité : auto et de 125, 200, 400, 800, 1600 et 3200 iso manuellement.

    9 modes scènes : Crépuscule, Portrait crépuscule, Crépuscule avec trépied, Contre-jour, Portrait en contre-jour, Paysage, Macro, Portrait, Mise au point proche.

    C’est le plus petit et le plus mince compact étanche actuel. C’est le compagnon idéal tous temps si n’avez pas besoin d’un appareil pour les sports extrêmes.

    A noter : Le mode Panorama Intelligent. Son utilisation est très simple, il suffit d’appuyer une fois sur le bouton du déclencheur et de balayer la scène horizontalement ou verticalement avec l’appareil. Le Sony  combine alors automatiquement les images de la rafale en haute résolution pour générer une image extralarge unique. Taille des photos en mode panorama : 7 152 x 1 080 (258 deg) / 4 912 x 1 080 (177 deg) / 4 912 x 1 920 (177 deg) / 3 424 x 1 920 (123 deg).
    Une autre fonctionnalité intéressante concernant l’autofocus est la possibilité de sélectionner un point de focalisation décentré simplement en touchant l’écran lorsque vous êtes en mode Auto.
    De l’avis d’utilisateur l’appareil donne des images un peu plus molles à fond de zoom.

    Pas d’intervallomètre

    Carte mémoire : Mémory Stick Duo, SD, SDHC. 
    Energie : batterie NP-BN1, chargeur de batterie fourni. (environ 250 photos par charge).
    Dimensions : 9.4 x 5.69 x 17.7 cm
    Poids : environ 144 grammes.

    Environ 290 €


    Olympus Mju Tough 8010

    olympus-mju-tough-8010

    On ne présente plus l’appareil étanche d’Olympus, il s’améliore de génération en génération, c’est le plus costaud, comprenez le plus solide de tous les compacts étanches. C’est le moins beau mais ce n’est pas ce qu’on lui demande au premier abord. Il est en premier lieu construit pour les sports extrêmes.

    le 8010 remplace le 8000.

    Il pourra plonger à 10 mètres, chuter de 2 mètres de haut et supportera comme les autres les moins 10 degrés.
    Le capteur est un 14 mpls (aïe), pourquoi je dis aïe ? parce qu’entasser autant de pixels sur un si petit capteur entraine forcément une diminution de la taille des photocites et surement une augmentation du bruit numérique dans les images.
    Coté objectif il est doté d’un équivalent 28-140 comme le Pentax.
    Il comprend 2 Go de mémoire interne ce qui peut être utile si vous avez rempli votre carte mémoire et que vous n’en avez pas d’autres en secours.
    Le rechargement de l’appareil (batterie lithium) par le port USB rend optionnel le chargeur du Mju, un atout si vous emportez votre ordinateur portable en voyage.

    Le 8010  réalise des vidéos sous-marines en 720p (1280 x 720 pixels) à 30 i/s enregistrées en Motion JPEG. Un port HDMI permet de visualiser les vidéos et les photos du Mju 8010 directement sur un téléviseur écran plat HD.

    Sensibilité : 64, 100, 200, 400, 800, 1600 iso (ce n’est surement pas l’appareil pour prendre des photos en faible luminosité).

    Modes scènes : portrait, paysage, Scène de nuit, Portrait de nuit, Sport, intérieur, bougie, autoportrait, Coucher de soleil, Feu d’artifice, Cuisine, Documents, Plage et neige, Neige, Sous-marin, Sous-marin grand angle 1 et 2, Sous-marin macro.

    Balance des blancs : Auto, ciel couvert, plein soleil, tungstène,  fluorescent1, fluorescent2, fluorescent3.

    Format d’image : 4/3

    A noter :
    Nanomètre avec indicateur de profondeur.
    LED torche.

    Pas d’intervallomètre.

    Carte mémoire : SD, SDHC. 
    Energie : batterie Lithium-Ion Li-50B.
    Dimensions : 9.5 x 6.17 x 21.5 cm
    Poids : environ 182 grammes.

    Environ 290 €


    Panasonic FT2

    Panasonic-FT2

    Il est étanche jusqu’à 10 m de profondeur, résistant aux chutes jusqu’à 2 m de hauteur et au gel comme les autres jusqu’à – 10degrés.

    Le capteur est un CCD de 14 millions de pixels et le zoom est équivalent à un 28-128 mm f/3,3-5,9.
    Je trouve qu’il y a beaucoup de pixels pour un si petit capteur et une plage de zoom un peu courte par rapport aux autres modèles.
    Son objectif grand angle démarre à 28 mm. L’écran de 6.9 cm (2.7 pouces) de diagonale est de 230 000 points comme tous les modèles de ce comparatif .

    Sensibilité : Auto, 80, 100, 200, 400, 800, 1 600 iso

    Mesure d’exposition multizone.
    Balance des blancs : auto, lumière du jour, nuageux, ombre, lumière halogène, manuelle.
    Correction d’exposition de -2 à +2 IL par pas de 1/3.
    26 modes scènes disponibles, de quoi se perdre avant de trouver le bon, heureusement il est doté du mode IA.
    Retardateur 2 et 10 secondes.
    Format d’image entre le 4/3,  le 3/2 et le 16/9ème.

    Enregistrement vidéo HD [AVCHD Lite; 1’280 x 720 p] avec zoom, son en stéréo et sortie HDMI

    A noter : le choix de format d’image entre le 4/3 le 3/2 et le 16/9ème (le pentax permet en plus le format carré).
    Le son stéréo en vidéo.

    Pas d’intervallomètre.

    Carte mémoire : SD, SDXC, SDHC.
    Energie : batterie Lithium-Ion. 
    Dimensions :  9.9 x 6.3 x 2.4 cm
    Poids : 188 grammes avec batterie et carte.

    Il est disponible en plusieurs couleurs le bleu, l’orange et le jaune.

    Environ 350 €



    Intova IC10

    Pour les plongeurs qui descendent profondément notons le Intova IC10 un appareil photo étanche à 54m de 10M pixel !
    Il est doté d’un grand écran de 3 », d’un un zoom 3X en optique,  de fonction macro, réglage ISO, fonction vidéo en 640×480, détection visage, réduction yeux rouges. Son caisson étanche en polycarbonate permet d’accéder à toutes les fonctions de l’appareil. De nombreux accessoires sont disponibles.

    Parmi les accessoires pour l’IC10 il existe un complément grand angle IWAL au prix d’environ 130 €
    Un filtre rouge pour redonner à vos photos les couleurs orangées/rouges perdue dès quelques mètres environ 35 €

    Si je signale ce dernier modèle c’est pour la profondeur qu’il permet d’atteindre, au niveau des photos il est très netement en dessous des autres et les photos floues sont légions d’après les utilisateurs.


    Mes choix :

    Le Pentax pour la profondeur (jusqu’à 6mètres) ses jolies photos et surtout l’intervallomètre. Pour le zoom 28-140. Pour la connection wifi au PC. Pour le confier sans souci auxenfants mêmes à la plage, dans le sable, ou à la piscine. Le look résolument sportif en noir et pistache. La vidéo HD et la sortie HDMI.
    Les leds autour de l’objectif pour les prises de vue en macro (à vérifier pour voir si ce n’est pas un gadget).
    La télécommande sans fil (optionnelle). Les choix de format d’image : 4/3 ou 3/2 ou encore 16/9ème et même le format carré.

    Le Sony pour ses belles photos, son look élégant, l’avoir toujours sur soi et un emploi tous temps en dehors de sports extrêmes. Pour le mode Panorama. Pour les photos en faible lumière. Pour l’ultra grand angle.
    La possibilité de passer en mesure centrale pondérée ou spot pour analyser des lumières difficiles.
    La possibilité de désigner sur l’écran un point précis pour la mise au point de l’autofocus.
    Le mode rafale à 10 images/seconde mais malheureusement seulement pendant une seconde.

    Le Panasonic pour la vidéo en AVCHD Lite. Le choix de format d’image entre le 4/3, le 3/2 et le 16/9ème. Les cartes mémoire de très grandes capacités SDXC acceptées pour ceux qui ont la déclenchite aigue ou ceux qui prennent beaucoup de vidéos. Surement la meilleure qualité d’images en basse sensibilité.

    L’Olympus pour les milieux poussiéreux, et les sports extrêmes comme l’escalade, le kayak, le désert. C’est le plus solide de tous. Pour les grandes profondeurs (jusqu’à 10 mètres). Pour le zoom 28-140. Pour le confier sans souci aux enfants même à la plage, dans le sable, ou à la piscine. La sortie HDMI. Le nanomètre pour les plongeurs et la torche. Les 2 Go de mémoire interne (si vous avez oublié votre carte mémoire à la maison ça peut servir).

    La meilleure qualité d’image semblerait revenir au Sony TX5 et au Panasonic FT2 mais ces deux là sont plus des tous temps que conçus pour des emplois en sports extrêmes.

    Il leur manque à tous un GPS qui serait bien utile quand vous allez hors des routes.
    Tous ces appareils permettent des tirages au format 30×40 cm en utilisation basse sensibilité, ils sont tous assez mauvais en montant en iso comparés à des micro 4/3 ou des reflex mais ce sont des compacts, mais le Sony devrait être le meilleur en faible luminosité. Malgré leurs défauts il sont peu encombrants et surtout ils sont étanches.

    Ne pas oublier quu’n appareil même étanche doit toujours être rincé à l’eau claire après avoir été dans des milieux hostiles pour éviter la corrosion et que du sable par exemple ne se glisse dans les trappes ou autres endroits, qu’il doit être bien sec avant d’ouvrir quelque trappe que ce soit.

    J’espère que ce comparatif vous a été utile :-)
    Je vous ajouterai un peu plus tard des photos prises avec le Pentax étanche afin que vous rendiez compte de ce que l’on peut faire avec ce petit compact.

    En attendant je vous mets une petite photo …

    kitesurf

    … non elle n’est pas prise depuis un hélicopère mais depuis la voile du kitesurf de Marc, le Pentax a été réglé à l’avance avec l’intervallomètre, la photo n’est pas de très bonne qualité mais je la remplacerai lorsque Marc m’aura donné la photo en pleine résolution.
    On note une légère distorsion (C’est sûr la terre est ronde ;-) ) sur l’horizon mais c’est tout à fait acceptable et PTLens redresserait ça très bien.

    Allez une autre, toujours avec le petit pentax installé sur la voile :

    pentax-etanche-marc

    La qualité des photos est étonnante quand on pense que c’est depuis une voile qui bouge sans arrêt avec le vent ! Et j’imagine mal un réflex accroché là haut.


    Mise à jour janvier 2011 :

    Panasonic FT3

    pana FT3 bleu

    Le nouveau boitier étanche de panasonic remplace le FT2. C’est un boitier tout auto qui permet certains réglages mais ne possède pas les mode PSAM (priorité ouverture, vitesse, ou manuel). Il sort avec un GPS intégré, un  altimètre, un baromètre et une boussole. Le zoom est un équivalent 28-128mm f/3.3-5.9 Leica.

    Son étanchéité se voit renforcée et il peut maintenant descendre jusqu’à 12 mètres de profondeur et il peut rester sous l’eau jusqu’à 1 heure. Il résiste à une chute de 2 mètres (abstraction faite d’un changement d’apparence comme de la perte de peinture possible lors d’une chute), il supporte les moins 10 degrés, et est étanche à la poussière lorsque les différentes trappes sont bien fermées.

    Le capteur est un CCD de 12 millions de pixels.

    L’écran traité ainti-reflet reste à 2.7 pouces et 230 000 pixels, on a vu mieux. Il succombe à la mode de la photo 3D.

    panasonic_FT3_dos_orange

    La vidéo full HD en 1920 x 1080 en AVCHD fait son apparitition sur ce boitier. Le zoom est utilisable pendant la vidéo. Comme pour le nouveau TZ20 le stabilisateur d’image a été encore amélioré et permet parait-il d’après Panasonic des images très stables même lorsque vous filmez en marchant lorsque vous utilisez le grand angle.

    Le processeur Venus Engine permet des temps de latence au déclenchement quasi nul (0.005 seconde). L’appareil est bien sûr doté d’un mode auto iA (Autofocus intelligent) qui sélectionne pour vous le bon mode scène. Au lieu d’aller vous perdre dans tous les modes scènes proposés, il le fait pour vous, reconnaissant les portaits, les paysages, une photo macro, etc.

    Comme pour les TZ10 et TZ20 le GPS vous donne le nom du pays, de la ville et parfois même du monument que vous photographiez. J’avoue que le GPS du TZ10 m’avait bleufféé, car même dans de toutes petites villes ou villages il avait été capable de me donner le nom d’une petite église ou autre monument dont j’ignorais tout. Sur ce point le GPS de Panasonic est nettement meilleur que celui qui équipe certains appareils Sony.

    pana FT3 rouge

    Format d’images possibles : 4/3  3/2  16/9ème et format carré 1/1.
    Stabilisateur optique.
    Format de fichiers Jpeg en photo et AVCHD en vidéo.
    Sensibilité Auto ou réglable de 100 à 1600 iso extensible jusqu’à 6400 iso.
    Le mode suivi autofocus est présent ainsi que la compensation d’exposition.

    Modes:
    • Auto Intelligent
    • Image normale
    • Sports 
    • Neige
    • Plage et plongée en apnée
    • Sous l’eau
    • SCN
    • Photo 3D

    De multiples modes scènes sont disponibles en suplément.

    Balance des blancs :
    • Auto
    • Lumière naturelle
    • Nuageux
    • Ombre
    • Incandescent
    • personnalisé

    Retardateur 2 ou 10 secondes.

    Cartes mémoires : SD SDHC SDXC
    Energie : batterie
    Dimensions : 104 x 64 x 27 mm
    Poids avec batterie et carte mémoire : 197 grammes.


    Le FT3 est disponible en orange, rouge, argent ou bleu à partir de mars 2011.



    Olympus TG-610

    TG310_etanche_rouge

    Olympus concurrent de Panasonic en a profité aussi pour mettre à jour son appareil étanche. Et cède à la mode du moment en incluant la 3D.

    Le capteur CCD est un 14 millions de pixels comme le boitier Olympus cité plus haut.
    Au niveau de l’objectif de l’Olympus vous êtes plus gatés qu’avec le Panasonic pour la plage focale et vous y gagnez côté télé puisque l’optique est un équivalent 28-140 mm… malheureusement pas très lumineux :  f/3.9-5.9.

    Le boitier permet de descendre à 5 mètres sous l’eau, il est étanche à la poussière et supporte des chutes d’1.50 m. Le Panasonic FT3 fait mieux.

    Le boitier supporte des températures jusqu’à moins 10 degrés.

    Le boiter accepte les cartes mémoire Eye-Fi qui permet le téléchargement des images, sans fil, sur un site web ou sur un PC.
    Il offre un mode panorama et offre maintenant le suivi des sujet en mouvement.
    Contrairement au Panasonic la vidéo n’est que de 720p en Mpeg4. Une sortie HDMI est prévue pour la lecture sur un téléviseur HD.

    Par contre l’écran est de meilleure qualité que celui du Panasonic et cela largement puisqu’il propose 920 000 pixels pour son écran également plus grand : 3 pouces.

    Spécialement étudié pour la plongée, sa balance des blancs a été aussi étudiée pour une balance des blancs automatique sous l’eau pour rendre les couleurs plus réelles et plus éclatantes que ce soit en photo ou en vidéo.
    Un revêtement hydrofuge recouvre l’objectif afin d’éviter la formation de goutellettes sur la lentille.

    Autre différence avec la stabilisation qui se fait ici par déplacement de capteur.
    La sensibilité est réglable soit en auto soit de80 à 1600 iso (la gestion du bruit n’a jamais été le point fort des olympus).
    Retardateur 2 ou 12 secondes.

    Il y a plein de gadgets pas très utiles et le suivi autofocus des sujets en mouvement et de reconnaissance des visages est parait-il capable de la reconnaissance des chiens et des chats.

    Un  mode iA est intégré pour une reconnaissance de scène automatique.
    Le mode panorama moins sophistiqué que celui de Sony permet tout de même l’assemblage automatique de 3 images consécutives de façon automatique.

    Le boitier accepte les cartes méoire SD jusqu’à 32 Go. Il est disponible en noir ou rouge.
    Carte mémoire : SD SDHC ou SDXC.
    Enerige : bettarie rechargeable d’une autonomie de 210 photos (pas terrible ça).
    Dimensions : 99.5 x 64.5 x 26.1 mm
    Poids : 190 grammes.

    L’ouverture de f/3.9 en grand angle est vraiment un handicap quand la lumière vient à manquer.

    On devrait trouver ce boitier pour environ 240 euros.


    _________________________________________________________________