• Sony A7 III de très grosses améliorations


    Sony A7 III


    Avec un nouveau capteur d’image CMOS Exmor R rétroéclairé plein format de 24,2 mégapixels développé spécifiquement pour l’A7 III (épaulé par la nouvelle génération de processeur de traitement des données Bionz X), le même moteur autofocus avancé que l’on trouve sur les célèbres A9 et A7R III, et 10 images par seconde en rafale (même en mode de prise de vue entièrement silencieux), l’A7 III se présente comme une bête de course même si il n’est pas sensé concurrencer l’A7R III et l’A9.


    On note dans les caractéristiques :

    • La large plage ISO de 100 à 51 200 (extensible à ISO 50 – 204 800 pour les images fixes)
    • Gamme dynamique 15 IL
    • Le système de mise au point automatique comprend 693 collimateurs autofocus à détection de phase couvrant 93% de la surface de l’image, 425 collimateurs autofocus de contraste et la fonction «Eye AF» rapide et fiable de Sony
    • En mode rafale la prise de vue en continu jusqu’à 10 images par seconde avec l’obturateur mécanique ou prise de vue silencieuse et suivi AF/AE complet
    • Stabilisation optique de l’image sur 5 axes
    • La vidéo 4K UHD
    • La durée de vie de la batterie la plus longue de tout boîtier sans miroir avec 710 images par charge
    • Deux emplacements de carte SD
    • USB Type-C SuperSpeed ​​USB (USB 3.1 Gen 1)

    Lire la suite »


  • Hybride Canon M50

    canon-M50


    L’hybride Canon EOS M50 récemment annoncé poursuit la tendance de l’amélioration de la série M et semble répondre à une partie de la liste des problèmes du M5.

    C’est le premier appareil photo hybride Canon équipé du nouveau processeur d’image DIGIC 8 et à inclure l’enregistrement vidéo 4K. De plus, l’autofocus Dual Pixel a été amélioré, ce qui est important. Bien que ce soient des ajouts notables, le M50 partage beaucoup de caractéristiques de ses frères et sœurs plus chers, comme le même capteur d’image APS-C de 24 mégapixels. Canon le positionne toujours comme un appareil photo d’entrée de gamme, mais il s’agit d’un boîtier plus complet que les M d’entrée de gamme précédents


    Canon M50 Caractéristiques principales

    • Capteur CMOS APS-C de 24,3 mégapixels
    • Plage ISO native de 100 à 25 600
    • Premier appareil photo Canon avec le nouveau processeur d’image DIGIC 8
    • Jusqu’à 10 images par seconde de prise de vue en continu
    • Écran de 3 pouces articulé et tactile
    • Viseur électronique OLED 0,39 pouces
    • Enregistrement vidéo 4K UHD
    • Wi-Fi intégré, NFC et Bluetooth

    Lire la suite »


  • Hybride Sony A7R III 42 millions de pixels, presque un A9 en moins cher

    sony_a7RIII


    Deux ans après la sortie de l’A7R II et 6 mois après la sortie de l’A9 Sony nous propose un boîtier haut de gamme très prometteur avec beaucoup d’améliorations par rapport au A7R II.

    On trouve entre autre une prise de vues en rafale plus rapide, une mise au point automatique améliorée, un port de synchronisation flash (La vitesse de synchronisation du flash de l’A7R III est de 1/250 sec.), une plage dynamique encore plus étendue et une vidéo 4K de meilleure qualité. Une interface utilisateur importante et des changements ergonomiques, inspirés de l’A9, ont également fait la transition… et bien d’autres choses comme le double slot pour cartes mémoire, etc.

    Lire la suite »


  • Quelques comparaisons d’hybrides

    J’ai voulu regrouper la plupart des hybrides pour une comparaison, le score général est indiqué sur la ligne du haut, je n’ai pas sélectionné de boîtiers qui n’atteignaient pas au moins la note de 70.


    dxolabs_compar_hybrides

    Je vous rajoute les résultats obtenus par DXOlabs des Sony a7R II et A 7s II. Je les ai mis à part car leur prix est très élevé.

    Et voilà :

    dxolabs_compar_sony_A7s_II_A7R_II


    Je suis surprise de voir que l’A7s II ne fait pas mieux que l’a6300 sur le score général, ils obtiennent 85 tous les deux.
    A noter que l’A7R II est le meilleur à tous points de vue et en hautes sensibilités, il fait deux fois mieux que le Sony a6300 en faible luminosité mais coûte plus du triple !

    Le grand gagnant est évidemment le Sony A7R II mais le prix est égal à ses capacités.

    J’aurai pu ajouter aussi le Panasonic GH4 qui obtient un score de 74 mais il vient d’être remplacé par le GH5 qui n’est pas encore passé à la moulinette de DXO labs.

    Je vous ai mis le Panasonic GX80 (score 71) au rapport qualité prix exceptionnel à 530 € boitier nu même si ce n’est pas celui qui obtient le meilleur score. Au niveau rapport qualité/prix le Sony a6000 est encore meilleur avec un score de 82 et un prix de 548 € boitier nu. Après il y a mieux… mais c’est plus cher.


    Comparaisons des prix moyens du marché, triés dans le même ordre que les boitiers donc du moins bon score au meilleur.

    Boîtiers nus (sans objectif) :

    Capteur micro 4/3 :
    Olympus E-M5 II : 1 028 € environ
    Olympus E-M1 II : 2 000 € environ
    Panasonic GX80 : 530 € environ
    (Panasonic G80 : 900 € environ)
    (Panasonic GH4 : 1 100 € environ)

    A avec un score de 71 proche de celui de l’olympus E-M5 II (73) le Panasonic GX80 est une excellente affaire si on veut rester en micro 4/3. Pour un capteur plus grand et meilleur le Sony a6000 (82) a été remplacé par l’a6300 (85) mais est aussi une superbe affaire à ce prix là.

    Capteur de reflex APS-C :
    Sony a6000 : 548 € environ
    Sony a6300 : 998 € environ
    Canon M5 : 1 079 € environ

    A noter que le Sony a6500 obtient le même score que l’a6300 (85), je ne l’ai donc pas ajouté.

    Capteur full frame :
    Sony A7 : 998 € environ
    Sony A7 II : 1 600 € environ
    Sonye A7s II : 3 500 € environ
    Sony A7R II : 3 600 € environ

    J’espère que ça pourra vous aider, bien sûr il faut aussi tenir compte de l’ergonomie etc mais ça donne déjà une idée de qualité d’image que l’on peut obtenir.